Environs 1 700 réfugiés burundais qui avaient demandé refuge en Tanzanie sont rentrés volontairement au Burundi

 

L’Organisation internationale pour les migrations a déclaré qu’elle avait rapatrié volontairement 1 666 réfugiés burundais en Tanzanie au cours des deux dernières semaines.

Plus de 400 000 réfugiés burundais ont fui vers huit pays voisins depuis que la violence a éclaté au Burundi en Avril 2015. L’Organisation internationale pour les migrations a déclaré que la majorité des réfugiés, près de 280 000, sont allés en Tanzanie. Elle a dit qu’environ 80% des réfugiés sont des femmes et des enfants.

L’agence rapporte que quelque 12 000 réfugiés ont demandé au gouvernement de la Tanzanie et à l’agence des réfugiés de l’ONU pour obtenir de l’aide pour rentrer à la maison. Le porte-parole de l’OIM, Joel Millman, a déclaré à VOA que les réfugiés disent qu’ils croient que leurs zones d’origine sont sûres et qu’ils veulent retourner chez eux au Burundi.

Impossible d’évaluer les dangers potentiels

« Il est impossible de spéculer sur les représailles ou autre chose avant d’entreprendre le retour », a-t-il déclaré. « Mais les séances de dialogue communautaire avec les membres des communautés d’accueil auront lieu dans les zones où plus de gens sont revenus. Les séances de dialogue comprendront une formation professionnelle et de trésorerie pour des projets de travail, et des instructions de cours sur la violence fondée sur le genre et les garanties contre le trafic humain ».

Jeudi, l’agence de migration de l’ONU a complété la première phase de cette opération de rapatriement volontaire. Une deuxième phase des retours assistés devrait débuter au mois de  novembre et se terminer en fin d’année.

Besoin d’aide pour financer le processus de rapatriement

Cependant, M. Millman a déclaré que 450 000 $ sont nécessaires pour transporter les milliers de personnes qui se sont volontairement inscrites pour rentrer chez elles en Tanzanie.

De plus, il a déclaré que l’OIM a besoin de plus de 3 millions de dollars pour payer  le transport, logement, et la réinsertion et d’autres services essentiels une fois que les réfugiés sont arrivés au Burundi.

 

Source: VOA

Partager sur vos réseaux:

Be the first to comment on "Environs 1 700 réfugiés burundais qui avaient demandé refuge en Tanzanie sont rentrés volontairement au Burundi"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*