Justice Kényane annule les résultats des élections pour cause d’irrégularités: Une leçon aux autres pays de l’Afrique de l’est et en particulier le Burundi?

 

La cour suprême du Kenya invalide les élections présidentielles qui avaient eu lieu au début du mois d’Août 2017 arguant que celles-ci ont été émaillées de plusieurs irrégularités.

Pour les différents interlocuteurs, la justice kényane devrait servir de leçon aux autres pays de l’Afrique de l’est et au Burundi en particulier. Dieudonné BASHIRAHISHIZE un des membres du conseil d’administration de l’East African Low Society dit que la décision de cette cour est un honneur au KENYA, a la sous-région et a toute l’Afrique. Si la justice burundaise, si la cour constitutionnelle avait fait de la même manière en 2015, le Burundi aurait pu échapper a la crise qui sévit au pays et les milliers de morts déjà enregistrés n’auraient pas eu lieu.

Pour lui c’est l’une de bons signes d’une justice indépendante. Au Kenya, les magistrats sont promus suivant leur degré d’intégrité et d’équité alors qu’au Burundi l’avancement de grade des magistrats est conditionnée par le militantisme politique au sein du parti au pouvoir et à l’excès de zèle dans la répression des opposants.

Partager sur vos réseaux:

Be the first to comment on "Justice Kényane annule les résultats des élections pour cause d’irrégularités: Une leçon aux autres pays de l’Afrique de l’est et en particulier le Burundi?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*