Une diaspora qui s’organise: Une deuxième chance pour le Burundi?

 

Un nouveau réseau de solidarité avec le peuple Burundais et qui se veut inclusif vient de naître. La Burundi Solidarity International (BSI) est un réseau qui veut devenir une plateforme de réflexions et d’échanges sur toutes les questions qui touchent la vie socio-politico-économique et sécuritaire du Burundi.

Dans un communiqué annonçant le début de ses activités, la BSI dit vouloir encourager et coordonner la contribution de la diaspora à la relance des activités socio-économiques susceptibles de promouvoir le développement du Burundi. Ce réseau veut encourager ses membres à bâtir un Burundi pacifié, gouverné dans le strict respect de la loi, où chaque citoyen jouit de l’égalité des chances, de l’égalité de la justice et de liberté sans tenir compte de l’origine régionale, de l’appartenance ethnique, de l’âge, de l’appartenance sociale ou politique.

Une question qui se pose dès lors est de savoir si ce nouveau réseau sera une autre initiative ambitieuse d’une diaspora qui, jusqu’à présent, n’est pas parvenue à s’organiser pour aider sa patrie,  et si cette voix qui se veut influente sera tolérée par le régime de Bujumbura?

 

 

Partager sur vos réseaux:

Be the first to comment on "Une diaspora qui s’organise: Une deuxième chance pour le Burundi?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*