Bujumbura patrouillée par des blindés: pourtant le régime de Nkurunziza insiste qu’il n’y a pas de crise

Des blindés et des pick-up de la police et de l’armée font des patrouilles dans la capitale la nuit tombée depuis une semaine. Les citadins se disent inquiets, le porte-parole de la police tranquillise.

Pourtant le régime de Bujumbura insiste qu’il n’y a pas de crise au Burundi. Une déclaration qui devient de plus en plus difficile à défendre compte tenue de la volatilité de la situation sécuritaire et d’une détérioration grave d’une économie qui était déjà la plus faible de la planète. Cette détérioration économique risque de causer une nouvelle vague d’insécurité.

 

 

Partager sur vos réseaux:

Be the first to comment on "Bujumbura patrouillée par des blindés: pourtant le régime de Nkurunziza insiste qu’il n’y a pas de crise"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*