• BURUNDIDAILY.NET

Burundi: Une dictature absolue et un état policier


Au début de la crise causée par la volonté du president Nkurunziza de briguer un troisième mandat, un essayiste d'origine Burundaise disait qu'"une dictature féroce, broyeuse de vies et de destins est en train de s'installer au Burundi". Il ne savait peut-être pas ou ne pouvait pas s'imaginer que, dans moins de 2 ans le Burundi sera un État totalitaire avec l'un des pires violations des droits humains dans le monde.

Par le biais de son journal électronique, le regime vient d'annoncer l'instauration d'une nouvelle procédure pénale où le mandat de perquisition ne sera plus requis et la perquisition de nuit deviendra une pratique normale. Cette mesure court-circuite le rôle de surveillance du pouvoir judiciaire, qui bien que faible ou non existant donner sur paper l'impression d'une légalité qui désormais n'existera plus dans les actes de perquisition

On peut bien s'imaginer les suites d'une mesure pareille dans un pays où la police est plus connue pour sa brutalité et actes de tortures mais aussi sa propension a commettre des crimes graves contre la populations comme vol, viols, executions sommaires et disparitions forcées.

#Politique