• burundidaily

La 1ère dame prépare « les esprits » pour sa probable candidature en 2020.


Denise Bucumi, la première dame burundaise

Faisant les yeux doux dans les murs de l’Hôtel Royal Palace en Mairie de Bujumbura, la première dame Denise Nkurunziza s’est adressée aux femmes leaders ce vendredi 22 février 2019.

Sur son agenda, il était question de les inciter à adopter un comportent responsable aux élections générales de 2020 qui pointent à l’horizon. Certains de ses messages prouvent sa détermination pour les présidentielles de 2020 : « Si nous les femmes voulons se faire élire nous devons nous s’abstenir de l’ivresse. Pendant la campagne électorale il y en a des femmes qui ne sont pas courageuses qui disent qu’elles sont fatiguées pour avoir fait long trajet ou avançant d’autres prétextes. J’espère que ce genre de comportement ne se reproduira pas pour les prochaines élections », a indiqué la première dame Denise Nkurunziza. Pour elle, la nouvelle constitution offre des opportunités aux femmes que le Burundi n’a jamais vécues.

Denise Nkurunziza a par la suite exhorté les femmes leaders du parlement, des différentes institutions de l’Etat et des partis politiques qui étaient présentes à « élire et se faire élire » pour les élections de 2020. Le contenu latent ou apparent de son message est différemment interprété. La plupart des participants ont facilement compris que la première dame s’apprête à la succession de son mari. Pour certains, elle débute son grand chantier de prépare les esprits pour sa probable candidature.

Jusqu’au blanc des yeux du Président Pierre Nkurunziza, rien ne presse sur l’annonce de son successeur en 2020. Une source non loin des sphères du CNDD-FDD nous a indiqué que vouloir chercher le candidat à la succession de Pierre Nkurunziza est même que chercher une aiguille dans un tas de paille.

Au mois de juin 2018, dans la commune de Bugenda en province de Gitega, Pierre Nkurunziza a rassuré qu’il ne se représentera pas pour un quatrième mandat : « La nouvelle constitution n’a pas été taillée sur mesure pour moi comme le dise nos ennemis. En ce qui me concerne je me prépare à soutenir de tout mon âme et de toutes mes forces le nouveau Président que nous allons élire en 2020 », a déclaré le Président Pierre Nkurunziza.

Dès lors, plus d’un se pose la question de savoir la personne à qui Nkurunziza mettra toute sa confiance.