• burundidaily

Le couple présidentiel se prépare t-il pour un 4ème mandat?


Séparément, Pierre Nkurunziza dépose à la banque une liasse de 4millions de franc burundais mardi 05 Mars, deux jours après, son épouse fait la même opération mais avec une somme équivalent a plus de 19 fois plus que son mari. Cotisent-ils pour quelqu’un d’autre ou pour eux-mêmes ?

C’est un secret de polichinelle même si la nouvelle n’est pas encore officiellement confirmée. La démarche du couple présidentiel dit plus qu’une image. Le président Pierre Nkurunziza et la première dame Denise Nkurunziza remuent ciel et terre, et « ne dorment que d’un œil » pour rester dans le nid de l’aigle après le 3ème mandat. Sur les écrans de la chaîne télévision nationale du Burundi, Pierre Nkurunziza a indiqué que c’est pour la 4ème fois que sa famille fait ce genre de geste patriotique de contribuer aux élections de 2020. Il a déposé une somme de 4 millions de francs burundais à la Banque de la République du Burundi.

Vendredi de cette même semaine, la première dame Denise Nkurunziza fait la même opération en déposant une somme de 78. 783. 900 de francs burundais à la BRB, la branche de Gitega. Elle avait rehaussé de sa présence les festivités de la journée internationale des femmes qui, au niveau national se sont déroulés dans la nouvelle capitale du pays.

Ce couple présidentiel ou plutôt « couple des deux pasteurs » sont en train d’embarquer toutes les grosses têtes de son parti CNDD-FDD dans un grand navire sans boussole. Certes, Pierre Nkurunziza a déjà annoncé qu’il ne sera pas candidat à sa propre succession en 2020, une décision qui a surpris plus d’un, du fait que sa nouvelle constitution lui permettait de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034. Ceux qui suivent de près le comportement de ce couple estiment que la l’actuelle première dame se prépare pour arracher le bâton de commandement à son mari.

Les messages de Denise Nkurunziza ces derniers jours sont obsessionnellement en rapport avec le grand rendez-vous du 2020. Contrairement aux élections précédentes, la première dame semble préoccupée par les prochaines élections.