• burundidaily

Burundi-Rwanda: Des administratifs burundais très préoccupés par le litige de Sabanerwa qui perdure


L'îlot communement appele Sabanerwa entre le Burundi et le Rwanda

Un atelier de sensibilisation des administratifs et les corps de défense sur la problématique des frontières vient de se tenir ce vendredi 17 Mai 2019 dans la commune de Mwumba en province de Ngozi. Le litige de l’îlot de Sabanerwa était au cœur des discussions.

La commission nationale chargée de la démarcation et la matérialisation des frontières appelle les administratifs, les corps de défense et de sécurité à bien protéger les signes qui marquent les frontières avec les pays voisins. Le général de brigade Ildefonse Habarurema président de cette commission a indiqué que les autorités burundaises continuent à discuter avec celles du Rwanda pour vider cette question.

« Sur la question de Sabanerwa, nous avons fouillé dans les archives, les photos aériennes qui ont été utilisées pour confectionner la carte de 1958 prouve que la frontière ne se déplace pas parce que la rivière se déplace. Nous pouvons nous rassurer que nous allons continuer des discussions avec la partie rwandaise pour que les zones d’ombres soient éclairées », a souligné le président de la commission.

De son côté, Albert Nduwimana gouverneur de la province de Ngozi a fait savoir que la population ainsi que les administratifs de sa circonscription s’inquiètent sur la lenteur du traitement de ce dossier. Pour ces derniers, l’îlot de Sabanegwa appartient au Burundi, alors que de l’autre côté, les autorités rwandaises affirment que cette portion de la terre fait partie intégrante de leur territoire. Selon un politicien qui a requis l’anonymat, cette question risque d’être une bombe à retardement du fait que le dossier est conservé dans les tiroirs de deux Républiques sœurs.

Le conflit de Sabanegwa a surgit en 2007. L’origine de ce conflit est la rivière Kanyaru qui a tracé une autre cours d’eau secondaire empruntant ainsi une autre trajectoire, ce qui a provoqué une perte énorme pour les cultivateurs de part et d’autres dans les marais de la rivière Kanyaru. C’est ainsi que les riverains burundais ont cherché d’accéder a ces marais pour y cultiver en érigeant des haies pour boucher la nouvelle voie de la rivière mais les rwandais n’ont pas tardé de les enlever.

Cet îlot de Sabanerwa qui fait polémique se trouve à 35 km de du chef-lieu de la province de Ngozi dans la localité appelée Rukurazo en commune de Mwumba. L’îlot a une superficie de quelques dizaines d’hectare. Son appartenance territoriale n’est pas bien tranchée depuis la fin de la colonisation belge sur le Burundi et le Rwanda.