• burundidaily

Le CNDD-FDD se cache derrière la création des coopératives pour acheter les consciences à quelques m


Au la veille des élections de 2020, le patron du parti au pouvoir Evariste Ndayishimiye multiplie des descentes sur terrain pour recruter les membres des autres partis politiques à travers l’implantation des coopératives communautaires. L’opinion éclairée indique que c’est une pure manipulation politique, une façon déguisée de transmission idéologique du parti CNDD-FDD et de recrutement de nouveaux membres.

La plus récente descente du secrétaire général du parti CNDD-FDD Evariste Ndayishimiye a été effectuée de ce lundi 20 Mai 2019. Il s’était rendu dans la commune de Rugombo de la province Cibitoke au Nord-Ouest du pays et était accompagné par le ministre de l’agriculture et de l’élevage Déo Guide Rurema.

Voulant mouiller ces fabrications du CNDD-FDD dans un passé noble et glorieux des héros nationaux comme Rwagasore et Ndadaye, le patron du parti présidentiel fait croire a qui veut écouter que l’histoire des coopératives ne date pas d’aujourd’hui et que ces héros mettaient en avant les programmes de création des coopératives. Selon toujours ce général en retraite en charge du CNDD-FDD, chaque colline du pays devra mettre en place au moins une coopérative.

Certains habitants de la commune Rugombo parmi ceux qui ont accueilli ces deux cadres du CNDD-FDD s’inquiètent de l’exclusion qui se manifeste dans le regroupement de la population en association ou coopératives alors que les autorités prétendent que c’est un programme de l’Etat et non du parti présidentiel.

«Si tu n’es pas membre du parti CNDD-FDD, tu te retrouves écarté de tout programme de développement qui s’opère dans cette commune », indique un de ces habitants sous-couvert d’anonymat. Ce qui fâche, selon toujours ces habitants, est le fait que les responsables du parti au pouvoir prétendent que la politique des coopératives est inclusive. En réalité ce programme ne concerne que les membres de ce parti au pouvoir.

C'est une situation identique également au centre du pays dans la commune de Mutaho de la province de Gitega. En date du 05 Mai 2019, le secrétaire général du parti CNDD-FDD, Evariste Ndayishimiye s'y était rendu pour présenter le tout nouveau secrétaire communal du parti de son parti.

Dans un discours livre à cette occasion, il a appelé la population de se regrouper en coopératives et de ne pas prêter oreille attentive à certains politiciens mal intentionnés qui veulent replonger le pays dans la misère. Pour les membres des autres partis politiques qui suivaient de loin ces cérémonies, c’était une pure propagande pour les élections de 2020. Ceux qui ne sont pas membres du CNDD-FDD sont actuellement perçus par les autorités comme si ils ne sont pas des burundais comme les autres.

«Dans cette même lignée des coopératives, des chèvres ont été distribuées dans cette commune par une ONG et seuls les familles membres du parti CNDD-FDD ont bénéficié de cette aide. Si tu es soupçonné d’être membre du CNL ou d’un autre parti, les administratifs et imbonerakure te pointent du doigt pour te mettre à l’écart de tout programme de développement communautaire », s’inquiète un des habitants de la commune de Mutaho qui ne sont pas membres du parti de l'aigle.