• burundidaily

La paranoïa de Nkurunziza : Plusieurs boutiques détruites à Rumonge pour protéger le président


Une garde lourdement armée pour sécuriser le déplacement de Pierre Nkurunziza

Très tôt ce vendredi, plusieurs militaires et agents de la police lourdement armés ont été déployés sur la route nationale Bujumbura - Rumonge jusque dans la ville de Rumonge où tous les habitants étaient interdit d'accéder au marché central de cette localité.

Aucun véhicule de transport n'était autorisé à se rendre au parking des bus de Rumonge. Que ce soient ceux qui desservent la capitale économique Bujumbura ou les provinces de Bururi et de Makamba situées au sud du pays.

Selon les administratifs à base, ce «lockdown» a été organisé dans le cadre de se préparer à la visite dans la ville du chef de l'État.

Une paranoïa qui mène au vandalisme

Plusieurs boutiques, kiosques et autres infrastructures de «petit business» ont été démolis à Rumonge. Raisons avancées: ces boutiques pourraient servir de cachettes pour des assassins potentiels.

Des petits commerçants dont les boutiques ont été démolies dénoncent des actes de sabotage effectués par des jeunes du parti au pouvoir, les fameux Imbonerakure, sur ordre de l'administration provinciale et policière.

Des habitants se disent étonnés que leurs biens aient été vandalisés injustement. Ils appellent les autorités à trouver d'autres stratégies pour sécuriser les hautes autorités du pays en préservant les droits des citoyens.

Paralyser l’activité économique et fermer les écoles pour une visite d'une seule personne

En plus de la fermeture de tous les lieux de commerce, les écoles publiques et privées ont été fermées pour cette visite du numéro un burundais. Les responsables scolaires du centre urbain de Rumonge ont été contraints par le gouverneur de ladite province de mobiliser tous les élèves et le personnel de la fonction publique pour réserver un accueil chaleureux au président Pierre Nkurunziza.

Le gouverneur Juvénal Bigirimana aurait même demandé aux élèves de venir sans uniformes.

Le président Nkurunziza devra lancer officiellement les travaux de construction d'un barrage hydroélectrique sur la rivière Ruzibazi ainsi que d'autres blocs commerciaux et sanitaires à Rumonge.

#Nkurunziza #Rumonge