• burundidaily

Denise Bucumi se prépare t-elle à succéder à son mari?


Denise Bucumi rencontre le haut commandement de l’armée égyptienne lors d'une visite officielle au pays des pharaons

Son mari ne peut ou ne veut pas voyager hors du Burundi. Il n'a pas voyagé depuis le coup manqué de 2015. Il a peur. Il doit être présent pour surveiller l’armée, les puissants généraux de son parti qui ont des ambitions présidentielles.

A sa place, sa femme, la première dame, voyage beaucoup. Elle semble assumer le rôle de présidente de facto sur la scène internationale. Elle rencontre des dirigeants étrangers et tient des entretiens bilatéraux, engageant ainsi le Burundi.

Elle rencontre des armées étrangères et mène des discussions stratégiques avec des puissances étrangères. On la voit en visite officielle en Turquie, en Egypte et maintenant,On la voit en visite officielle en Turquie, en Egypte et maintenant, elle est clairement sous les projecteurs à New York.

Denise Bucumi, première dame du Burundi avec Albert Shingiro l'ambassadeur du Burundi auprès des Nations Unies. Il l'accueille en marge de la 74ème session ordinaire de l'Assemblée générale des Nations Unies

Représente t-elle le Burundi a l’assemblée générale de l'ONU? Visiblement, l'appareil diplomatique de son pays s'est mobilisé pour l'accompagner. Et surement qu'elle tiendra de discussions bilatérales.

"Elle maintient ensemble efficacement la présidence de son mari intacte. Elle devient plus confiante dans ses relations avec les dirigeants étrangers", révèle un des ténors du CNDD-FDD qui apprécie le charisme de la première dame.

Clairement, elle gagne de plus en plus de pouvoir et joue plus de rôles officiels que ces prédécesseurs. La constitution du Burundi n'a pas de rôle défini officiellement pour la première dame dans les structures de l'État, mais Denise Bucumi a embrassé clairement le rôle de première dame moderne.

Elle est active dans la politique intérieure et sur la scène internationale. Elle n'est pas seule; presque toutes les premières dames modernes jouent un rôle important dans la politique intérieure. La où Denise Bucumi diffère des autres premières dames, c'est sur la scène internationale où elle est beaucoup plus active que les autres femmes de présidents. Les premières dames ne font généralement pas de diplomatie sur la scène mondiale; du moins ouvertement.

Certains disent que Denise Bucumi n'a pas de choix. Son mari reste terrifié par l'idée de quitter le pays après avoir survécu à une tentative de coup d'État en 2015.

D'autres disent qu'elle se prépare à assumer la présidence à partir de 2020. Les ambitions sont là et la conviction que sa famille est choisie par Dieu pour diriger le Burundi est inébranlable. Elle et son mari y croient fermement.

Le temps nous dira si elle finit par se retrouver sur le bulletin de vote pour succéder à son mari, mais tous les signes laissent penser à une et une seule conclusion: elle joue un rôle plus actif que tous ses prédécesseurs et a clairement des ambitions présidentielles!

#CNDDFDD #DeniseBucumi #ONU