• burundidaily

Burundi/Mines: Lancement du certificat d’origine des mines estampillé CIRGL


Le Burundi vient de lancer le certificat d’origine de ses mines délivré par la Conférence internationale pour la région des grands-lacs (CIRGL), a rapporté mercredi la radio burundaise, RTNB.

«Le lancement de ce certificat sur le Burundi est un événement très important par le fait que les minerais du Burundi ne pourront plus susciter de doutes quant à leur origine au moment de leur exportation », a déclaré mercredi, Côme Manirakiza, Ministre de l’Energie et des mines.

Les cérémonies de lancement de ce certificat ont eu lieu mardi à l’occasion de la 19ème réunion technique régionale de la CIRGL organisée à Ngozi (120 km de Bujumbura) au nord du Burundi.

«Les minerais concernés dans un premier temps sont l’or, le Colombo-tantalite, la Cassitérite et la Wolframite », a ajouté le ministre.

La délivrance du certificat d’origine des minerais a été décidée par les Chefs d’Etat de la CIRGL en décembre 2011 à l’issu de leur Sommet de Lusaka.

Le Burundi est le 3ème pays membre de la CIRGL à certifier ses mines via la CIRGL après la RDC et le Rwanda.

La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL) à son siège est à Bujumbura. Elle a été mise en place suite aux nombreux conflits politiques qui ont marqué la Région des Grands Lacs.

La CIRGL comprend douze Etats membres, qui sont l’Angola, le Burundi, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la République du Sud Soudan, le Soudan, la Tanzanie et la Zambie.

#Mines #CIRGL