• burundidaily

Sommet Russie-Afrique: Le Burundi acquiert la suite bureautique russe MoyOffis (MyOffice) tandis que


Lors du Sommet et du Forum économique Russie-Afrique 2019 qui s’est tenu à Sotchi du 23 au 24 octobre, Dmitry Komissarov, le membre du Conseil d’administration de l’Association de développeurs de produits logiciels « Otetchestvenny soft » (Logiciels russes) et le directer général de la société « Novie Oblatchnie Tekhnologii » (Nouvelles technologies cloud) (NCloudTech.com) a annoncé le début des livraisons des solutions logicielles russes MoyOffis (MyOffice.ru) à la République de Burundi.

« Nous avons soigneusement analysé les programmes de bureautique existants et avons décidé d’acquérir 300 licences de la suite bureautique russe MyOffice, qui est en mesure de satisfaire nos besoins. C’est un produit moderne, fonctionnel et doté d’un haut niveau de sécurité. Il permet de déployer une infrastructure cloud sécurisée pour le travail avec des documents et des courriers électroniques dans le cadre des systèmes informatiques existants du gouvernement du Burundi », a déclaré Willy Nyamitwe, Conseiller principal du Président de la République du Burundi.

Tandis que le Burundi acquiert ce logiciel russe, le Rwanda a entériné les accords conclus avec la Russie dans le cadre de l’utilisation pacifique du nucléaire. Le premier accord de ce type entre les deux pays avait été signé en décembre 2018. Il porte sur la mise en place d’un Centre des sciences et des technologies nucléaires à Kigali la capitale, par des scientifiques russes. En mai 2019, un autre accord avait été signé pour la mise en place d’ici à 2024, d’une centrale nucléaire.

Ces acquisitions de deux pays reflètent selon un diplomate africain en poste en Russie, la différence les stratégies du Rwanda et de son voisin le Burundi.

#SommetRussieAfrique #Rwanda #Burundi #NyamitweWilly