• burundidaily

Attaque de Mabayi: La CIRGL enquête


Membres d'une équipe du Mécanisme conjoint de vérification de la Conférence internationale pour la région des grands lacs (CIRGL)

La Conférence internationale pour la région des grands lacs (CIRGL) a eu vent des allégations du Burundi au sujet de son agression par le Rwanda. Pour y voir plus clair et se fixer sur les responsabilités sur base des indicateurs objectivement vérifiables, la CIRG vient de mettre en place une équipe « chargée de recueillir les détails sur l’attaque de Mabayi ». Elle est composée de 17 personnes issues du Mécanisme conjoint de vérification élargi (MCVE) de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs.

Sa mission porte explicitement sur «la vérification sur l’incident de l’attaque armée d’une position de la force de défense nationale du Burundi à Marura dans la commune de Mabayi en province de Cibitoke survenu la nuit du 16 au 17 novembre 2019 ».

Ainsi, dans 8 jours, cette équipe devra produire un rapport détaillé sur cette attaque pérpétrée contre une position militaire burundaise de la commune Mabayi, province Cibitoke, dans la nuit du 16 au 17 novembre 2019. Elle devra se rendre dans plusieurs localités dont Gisenyi, Kigali, Nemba au Rwanda et Bujumbura, Cibitoke et Marura au Burundi.

Au lendemain de cette attaque qui, selon des sources concordantes, a coûté la vie à plusieurs militaires burundais, l’armée burundaise avait affirmé qu’elle avait été menée par des malfaiteurs en provenance du Rwanda, ce que Kigali avait nié.

Dix jours après cette attaque, le Gouvernement burundais s’est fendu d’un communiqué officiel pour accuser ouvertement le Rwanda d’être derrière ces attaques dont il est devenu coutumier depuis 2015.

Au même moment, le Burundi a transmis un acte de dénonciation de ces agressions rwandaises auprès de la Communauté des Etats d’Afrique de l’est (AEC).

Cette mission d’enquête intervient après plusieurs demandes du Burundi à plusieurs organisations régionales ou internationales de vérifier la véracité de ses accusations contre Kigali.

Les relations entre le Burundi et le Rwanda sont au plus mal depuis près de 5 ans.

Le Burundi accuse le Rwanda d’avoir aidé et planifié le coup d’État manqué du 13 mai 2015, d’héberger ses opposants et de les entrainer militairement en vue de sa déstabilisation.

De son côté, Kigali accuse le Burundi de collaborer avec les FDLR accusés d’avoir commis un génocide contre les tutsis du Rwanda en 1994.

#CIRGL #Rwanda #Burundi #Attaquearmée #Mabayi #Marura #REDTABARA #ArméeBurundaise