• burundidaily

Un autre journaliste sous la fureur du régime de Gitega


Blaise Kararumiye, journaliste de la radio Isanganiro. Photo@IWACU

Juste au moment où le Parlement européen venait de sortir une forte résolution condamnant le harcelement contre les journalistes au Burundi ainsi que les autres abus des droits humains, in autre journaliste vient d'être arrêté. 

Blaise Pascal Kararumiye, qui jusqu'à son arrestation était le cocorrespondant de la radio Isanganiro à Karusi vient d'être arreté ce jeudi 16 janvier 2020. 

Il est détenu au cachot juste après audition par le procureur de la république dans cette province. 

Il est poursuivi en rapport avec un reportage sur la gestion des financements des coopératives locales connues sous le nom de Sangwe dans cette province du centre du pays.

Ce reportage était surtout centré sur une réunion organisée par le gouverneur de la province de Karusi où elle avait demandé les administrateurs communaux de ne pas s’immiscer dans les affaires des coopératives Sangwe.

Mme Calinie Mbarushimana s’inscrit en faux contre l’ingérence de certains administratifs dans la gestion des 10 millions de BIF octroyés aux coopératives. 

La Radio Isanganiro a déjà saisi la CNIDH (Commission nationale indépendante des droits de l’Homme) pour une éventuelle intervention dans ce dossier. Interrogé sur ce cas, le directeur de cette station se dit optimiste : «Nous espérons qu’il sera relâché ».