• burundidaily

Tout ce qu'il veut, pourvu qu'il parte: 1 milliard de Francs, un palais et une immunité

Mis à jour : févr. 5


C'est comme si le CNDD-FDD essayait de soudoyer Pierre Nkurunziza pour qu'il parte.

En plus des avantages matériels que vient de lui attribuer le parlement, à Gitega, la nouvelle capitale politique du Burundi, le conseil des ministres qui se tient sous la présidence de Pierre Nkurunziza prévoit d'analyser une proposition de loi portant élévation du président Nkurunziza au rang de "Guide du Patriotisme".

Cette avalanche d'avantages matériels et de titres pompeux pourrait en fait avoir une valeur stratégique.

Il est bien connu qu'en interne, le parti au pouvoir est divisé entre ceux qui veulent que le président actuel, le chef suprême et guide éternel du parti au pouvoir, quitte et laisse la place à quelqu'un d'autre, et ceux qui veulent qu'il brigue un 4ème mandat.

Certains observateurs pensent que cette avalanche de cadeaux, de titres et d'avantages matériels extravagants est en fait un moyen de l'encourager à prendre sa retraite. La stratégie semble tourner autour de "faire en sorte qu'il se sente très important et lui donner l'impression que celui qui le remplacera sera toujours éclipsé par sa grandeur" dit un politologue de l'une des universités de Bujumbura.

Cette stratégie marchera-t-elle? La réponse à cette question sera connue après le congrès du parti prévu le 26 janvier à Gitega, la nouvelle capitale politique.

#PierreNkurunziza #CNDDFDD #3ememandat