• burundidaily

Assassinats ciblés : Les ex-Fab dans l’œil du cyclone

Le parti CNDD-FDD doit avoir pris une décision non officiel d’en finir avec les anciens militaires issus de la minorité tutsie. Ils sont minutieusement lynchés un à un sans que cela fasse sourciller qui que ce soit.

La dernière victime de ce plan odieux est Victor Bandandaza, 56 ans. Il a servi à l’ancienne armée (forces armées burundaises) puis à la Gendarmerie.

Il a été foudroyé par la diabolique main du régime en zone Musaga, commune urbaine de Muha. Ses proches sont tombés des nues à la vue de son corps sans vie alors qu’il était en bonne santé.

Victor Bandandaza été contacté via son téléphone portable par des personnes encore inconnues, a répondu à leur appel et personne ne l’a plus revu vivant.

Son corps a été retrouvé ligoté. Selon ses proches et voisins, il n’était impliqué dans aucune affaire louche. Son unique boulet est sans doute d’être tutsi et d’avoir servi dans l’armée que le mouvement rebelle (CNDD-FDD), aujourd’hui commué en parti présidentiel, a combattu.

Le commando qui donne la mort aux anciens militaires tutsis reste encore mystérieux. Selon des observateurs avisés, ces ex-Fab sont soupçonnés de continuer à entrainer les jeunes tutsis au maniement des armes, en particulier dans les quartiers contestataires du 3ème mandat de Pierre Nkurunziza.

Ils sont aussi accusés d’être de mèche avec des mouvements rebelles qui veulent saper le régime de Gitega. Cette même chasse aux ex FAB est en cours dans la province de Bururi au sud du Burundi, notamment dans la commune de Matana ou un ancien militaire tutsi a été récemment tué par des inconnus. La criminalité qui vise les ex-FAB rappelle celle qui prévalait il y a trois ou quatre ans, au plus fort de la crise du 3ème mandat présidentiel de Pierre Nkurunziza.

Le système CNDD-FDD les broyait un à un et à des endroits différents mais avec le même modus operandi. Quelques victimes sont connues : Adjudant François Ndayizeye du Camp Muzinda, Major Joseph Nimpaye, Caporal Placide Mpawenayo, OPP1 Simon Masumbuko, ex-chef adjoint de la PAFE à Kobero, Vianney Gishubi, infirmier militaire, Caporal Chef Serge Nkurikiye, Capitaine Elie Masase, Major Prudence Ndayisenga, Major Didier Muhumbundu, Lieutenant Aristide Mbonicura, etc.