• burundidaily

Burundi/Coronavirus : L’hôtel Méridien a déjà ses hôtes mis en quarantaine

Dans le souci de prévenir la maladie à Coronavirus, le Burundi commence à mettre en quarantaine des passagers venus des pays attaqués. Au moins 39 personnes sont confinées à l’hôtel Méridien Source du Nil dans le centre ville de Bujumbura.

Les mesures de quarantaine pour prévenir la propagation de l’épidémie de coronavirus sont mises en application. Une trentaine des passagers venus des pays touchés par le COVID-19 sont confinés à l’hôtel Source du Nil dès leur arrivée.

Depuis le 10 mars, toute visite à l’hôtel Source du Nil, ex-méridien est interdite. L’hôtel est sous haute protection, gardée par des policiers du groupement mobile d’intervention rapide, GMIR avec masques de protection.

L’hôtel est occupé par plus d’une trentaine de voyageurs venus des 9 pays menacés par le COVID-19, dont la France. Cette décision a été prise par le ministère de la Santé qui se réserve de dévoiler le nombre exact et les nationalités des personnes isolées.

Selon Pamphile Bukuru, responsable de l’information, éducation et communication au ministère de la Santé indique que cette mesure drastique a été prise afin de protéger l’ensemble de la communauté nationale et internationale contre la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.

«Depuis que l’hôtel Source du Nil ait été converti en centre de confinement pour les visiteurs venus des pays touchés par le COVID-19, des gens sont isolés pendant 14 jours dans ce centre dès leur arrivée à l’aéroport international Melchior Ndadaye », a-t-il déclaré.

Pamphile Bukuru tranquillise l’opinion nationale et internationale : aucun cas suspect n’est encore recensé dans le pays. « Nous appelons la population à rester sereine et suivre les mesures d’hygiène annoncées par le ministère de la Santé publique afin de réduire les risques de contagion », a-t-il ajouté.

Les pays concernés par cette mesure sont la Chine, la Corée du Sud, l’Iran, l’Italie, l’Allemagne, la France, le Japon et l’Espagne.