• burundidaily

Burundi/Coronavirus: L’Institut français de Bujumbura suspend ses activités pour un mois



Dans le souci de prévention contre le Coronavirus, l’Institut français de Bujumbura (IFB) a annoncé la suspension de ses activités pour une durée de 30 jours, à partir du 31 mars 2020.


«L’Institut français de Bujumbura vous informe de la suspension de l’ensemble de ses activités à effet du 31 mars pour une durée de 30 jours, reconductible après évaluation de la situation», a annoncé lundi soir l’IFB sur sa page Facebook.


«Cette mesure est prise en application des principes de précaution et de prévention dans les emprises de l’Ambassade de France recevant du public», a-t-il ajouté.

Son Bar-Restaurant «l’Echiquier» dont l’exploitation est concédée à un opérateur local, demeurera ouvert « dans les conditions qui sont fixées par les autorités burundaises ».


Aucun cas de Coronavirus n’avait pas encore été officiellement enregistré au Burundi lors de cette annonce de la fermeture de l'IFB.


Cependant, le ministre de la santé publique vient de signaler ce mardi 31 Mars 2020 deux cas confirmés de COVID-19. Il s'agit de deux personnes agées de 56 ans et 42 ans et toutes de nationalité burundaise.


Les autorités ont déjà pris une série de mesures préventives, notamment la mise en quarantaine des personnes venant des pays où le Corona Virus est déjà attesté, la suspension de l’octroi des visas, la suspension des missions officielles à l’Etranger, la suspension des vols sur l’Aéroport International de Bujumbura et d’autres mesures d’hygiène.


Ce qui est surprenant et alors que le pays vient d'identifier ses premiers cas de COVID-19, les activités qui rassemblent des foules telles que les messes, cérémonies de mariage et autres cérémonies sociales, les matchs, et rassemblements politiques restent autorisées.


Selon le centre pour la prévention et le contrôle des maladies de l’Union africaine, le Burundi jusqu'au 30 mars 2020 faisait parti des seuls huit pays africains, à savoir le Soudan du Sud, le Malawi, le Botswana, le Lesotho, les Comores, la Sierra Leone ainsi que Sao Tomé et Principe qui n’avaient pas encore signalé de cas de Coronavirus. Cependant, le Burundi vient de signaler ses deux premiers cas ce 31 mars 2020.


L’Afrique comptait, au 30 mars 2020, au moins 4 871 cas confirmés de coronavirus. Le Covid-19 a déjà coûté la vie à 152 personnes sur le continent.