• burundidaily

Dama et Siguvyaye: Etudes de faisabilité pour deux nouveaux projets hydroélectriques



Alors que les projets hydroélectriques de Dama et Siguvyaye au Burundi approchent de la clôture financière, le développeur Tembo Power annonce l'extension de son partenariat avec WK Construction, désormais en charge de la réalisation des études détaillées de deux projets hydroélectriques. En vertu du nouvel accord, l'entreprise a le «statut d'entrepreneur privilégié» pour fournir des services d'ingénierie, d'approvisionnement et de construction (EPC) pour les futures installations.


D'une capacité attendue de 7,5 MW, le projet hydroélectrique de Dama se traduira par la construction d'une centrale au fil de l'eau dans la province de Rumonge au sud-ouest du Burundi. L'électricité produite par cette centrale sera évacuée via une ligne à haute tension de 12 km.


La clôture financière est prévue pour 2021


Le projet hydroélectrique de Siguvyaye se développe dans la foulée du projet Dama. Il est situé dans la province de Bururi au sud-ouest du Burundi avec une capacité de 12 MW. La centrale au fil de l'eau produira de l'électricité via une ligne à haute tension de 13 km. Des études de faisabilité (études géotechniques et géophysiques) pour les deux projets ont déjà été réalisées par Aurecon, une société d'ingénierie sud-africaine.


Les projets hydroélectriques de Dama et Siguvyaye nécessiteront un investissement global de 50 millions de dollars. Dans le cadre du partenariat élargi entre le développeur du projet et WK Construction, sa filiale d'investissement WK Power, conservera une participation minoritaire dans les deux projets. Selon Tembo Power, l'extension du partenariat avec WK Construction confirme la viabilité technique et économique des projets et démontre le succès du partenariat pour la construction de la centrale hydroélectrique de Kaptis (15 MW) au Kenya. Tembo Power était principalement responsable du développement global, tandis que WK Construction a fourni une expertise technique pour parvenir à la clôture financière.


«L’objectif de Tembo Power est de développer, financer et exploiter des actifs de production d’électricité en Afrique subsaharienne. La société est actuellement en train de lever des fonds propres pour un portefeuille de 10 projets totalisant 184 MW au Kenya, au Burundi et en République démocratique du Congo (RDC) », explique la société mauricienne. La clôture financière de ses deux projets hydroélectriques au Burundi est prévue pour 2021.