• burundidaily

Elections au Burundi : La CENI déclare un début de vote dans le calme malgré des incidents signalés



Les électeurs burundais participent depuis ce mercredi à un triple scrutin (élection présidentielle, législatives et municipales) dans le cadre des élections générales prévues pour cette année.


Selon Pierre Claver Kazihise, s’exprimant en temps réel sur une trentaine de radios émettant au Burundi, les bureaux de vote ont ouvert dans le calme à 6 heures (4 heures GMT).


Le Président de la CENI Pierre Claver Kazihise a rappelé que l'effectif total des électeurs est de 5.126.351 qui voteront dans 14.718 bureaux de vote éparpillés dans 17 provinces et la mairie de Bujumbura.


Sept candidats sont en compétition pour l’élection présidentielle alors que pour les législatives, 13 partis politiques, deux coalitions et 18 candidats indépendants sont en compétition pour les 119 sièges de l’Assemblée nationale. Pour la présidentielle, en cas de second tour, le scrutin aura lieu le 19 juin. L’élection sénatoriale est fixée pour le 20 juillet 2020 et celui des conseillers collinaires, est prévu le 24 août 2020. En raison de la pandémie Covid-19, les Burundais de l’étranger ne vont pas participer aux votes. La Commission électorale en avait enregistré 12.933 électeurs. En 2015, les élections générales boycottées par l’opposition ont été marquées par des violences liées à la contestation du 3ème mandat du président Nkurunziza, jugé illégal par l’opposition, la société civile et une partie de son propre camp. Ces élections sont, enfin, organisées sur fond de la propagation de la pandémie Covid-19 où 45 cas positifs sont déjà enregistrés au Burundi, dont un cas de décès et 9 guérisons, selon un communiqué du ministère de la santé publié dimanche.