• burundidaily

Elections de Mai 2020 COVID-19 au Burundi: Raison principale de déni de présence de COVID-19



Le Burundi se prépare d'aller aux élections présidentielles qui se tiennent au mois de mai 2020. Voici la raison principale qui fait que le régime de Gitega fasse tout pour refuter toute notion de présence de COVID-19 au Burundi.


Le régime semble déterminé à minimiser les conséquences de ce fléau au pays de Ntare. Les concerts, des croisades religieux, messes et autres rassemblements des foules battent le plein a Bujumbura et dans tout le pays comme si de rien n'était.


Raison donnée pour ce comportement hors normes: Dieu est aux commandes et le Burundi a de conventions spéciales avec Lui pour une protection contre la COVID-19.

Une source au sein du parti révèle sous anonymat que le pays ne veut pas suivre les protocols de confinement comme le recommande l'OMS parce que le pays ne peut pas se permettre de rater les élections de mai 2020 pour deux raisons majeures:


Il n'y a pas d'argent: L'économie est déjà à genoux. Si les élections prévues pour mai 2020 sont reportées, le régime sera obligé de forcer la population à faire d'autres contributions financières, ce qui provoquerait un mécontentement général.


Les tensions internes au sein du CNDD-FDD: Il n'est secret pour personne qu'il y a des tensions liées à la succession au pouvoir. Le choix du dauphin de Nkurunziza a été un résultat d'une affaire très musclée entres generaux du regime. Si les elections de mai 2020 sont reportees a cause du coronavirus, ceci créerait un vide de pouvoir et des généraux proches de l'actuel candidat du CNDD-FDD risqueraient d'engager une action musclée pour pousser Pierre Nkurunziza vers la porte de sortie.


Ainsi, les morts et les souffrances causées par la COVID-19 sont sont un moindre mal en faces de ses deux maux de tête auxquels fait face le système DD.