• burundidaily

Evariste Ndayishimiye suce le peuple jusqu’à la lie : plus de 60 vaches reçues depuis sa nomination

Rien que candidat à la présidentielle de mai prochain, le général Evariste Ndayishimiye qui portera les couleurs du parti au pouvoir, CNDD-FDD, annonce déjà la couleur : son règne sera comme une copie conforme de celui de son mentor Pierre Nkurunziza.

La corruption restera sans doute la seule ligne de conduite. Et pour preuve, le candidat du CNDD-FDD se laisse déjà corrompre dans ses tournées en provinces.

La dernière visite a été effectuée en province de Bujumbura (rural). En plus de plusieurs paniers de vivres et régimes de bananes, il a reçu dix vaches. Des habitants et fonctionnaires de l’État ont dû contribuer pour collecter ces dons variés.

En guise de remerciements Madame Nadine Gacuti lui a offert dix vaches dont neuf pour les communes de Bujumbura et une autre représentant la province.

Depuis le 26 janvier 2020, date à laquelle il a été choisi par ses pairs pour représenter le CNDD-FDD à la prochaine présidentielle, Évariste Ndayishimiye a déjà reçu plus de soixante vaches dans six provinces.

Alléché par ces dons en nature, il multiplie les sorties, un peu comme s’il était déjà en campagne électorale. Sa province natale Gitega (centre du Burundi) lui a offert onze vaches, les provinces de Makamba, Bururi, Rumonge et Bujumbura (sud-ouest) lui ont donné successivement seize, six, cinq et dix vaches au moment où celle de Cibitoke (nord-ouest) lui a offert dix-huit vaches.

C’est à se demander comment le candidat président va interagir avec les citoyens lorsqu’il sera effectivement président.

A côté de ces visites officielles en provinces, Evariste Ndayishimiye effectue régulièrement des visites auprès des entrepreneurs et autres hommes d’affaires. Là aussi, il se fait certainement graisser la patte mais en catimini.