• burundidaily

Investiture du Général Ndayishimiye : Le camp Rwasa mis à l’écart de la grand’messe



Agathon Rwasa, principal opposant burundais et leader du parti Congrès national pour la liberté (CNL) n’a pas été associé, jeudi, aux cérémonies d’investiture du général Evariste Ndayishimiye, président du parti au pouvoir donné gagnant de l’élection présidentielle du 20 mai.


Aucune invitation n’aurait été donnée au leader du CNL malgré son score de plus de 24%. Pourtant, des candidats dont le score à l’élection présidentielle de mai dernier est quasiment nul étaient bien installés en bonne place au stade Ngoma de Gitega pour acclamer le nouveau Président de la République.


Les candidats battus à l’élection présidentielle mais associés à la fête de ce jeudi étaient, notamment, Léonce Ngendakumana du FRODEBU, Domitien Ndayizeye de la Coalition Kira-Burundi, ainsi que les candidats indépendants Francis Rohero et Dieudonné Nahimana.


Le CNL n’en revient pas et des interrogations se multiplient via son compte officiel twitter.


«Auraient-ils reçu des invitations officielles ? Dans ces conditions pourquoi avoir oublié le CNL? », se demande la 2ème force politique du Burundi.


« Son recours en invalidation des résultats fabriqués par la CENI et la Cour constitutionnelle en serait-il le motif ? », déclaré le CNL.


Dans son discours de circonstance, le nouveau président a déclaré avoir apprécié les programmes de certains candidats à l’élection présidentielle. « Je vais les approcher pour m’aider à mettre en œuvre certains de leurs projets que j’ai personnellement appréciés », a-t-il déclaré.


Le parti d’Agathon Rwasa s’indigne, par ailleurs, de ce que les autorités burundaises aient organisé la fête avant l’inhumation de la dépouille de Pierre Nkurunziza, prédécesseur du général Evariste Ndayishimiye.


« Une invitation à la va-vite dépravant la culture burundais en organisant des cérémonies officielles avant l’enterrement de feu Pierre Nkurunziza », fait remarquer le CNL.


Il est à rappeler que l’ex Première Dame Denise Nkurunziza n’a pas assisté aux cérémonies d’investiture du général Evariste Ndayishimiye.