• burundidaily

Le CPJ demande le Burundi à maintenir l'accès à l'internet pendant les élections



Le Comité pour la protection des journalistes a rejoint hier 30 autres organisations de défense des droits dans une lettre conjointe exhortant le gouvernement du Burundi à veiller à ce que l'Internet reste accessible avant, pendant et après les élections présidentielles prévues pour demain.


Dans la lettre adressée au président Pierre Nkurunziza, les organisations, qui font partie de la coalition #KeepItOn contre les fermetures d'Internet, demandent également le déblocage de tous les sites Web des médias indépendants et la garantie que le public sera informé de toute perturbation potentielle d'Internet.


Actuellement, au moins trois sites d'information indépendants sont bloqués au Burundi, selon la lettre.


Les élections au Burundi se déroulent dans un environnement hostile pour les médias, notamment la détention en cours de quatre journalistes du journal Iwacu et l'interdiction par le gouvernement des diffuseurs de la BBC et de Voice of America.