• burundidaily

Pierre Nkurunziza aux prises avec la COVID-19 à Karuzi?


Hôpital du cinquantenaire de Karuzi où le président Pierre Nkurunziza serait hospitalisé

Le combat doit être rude à l’hôpital régional de Karuzi (centre-est) où le président burundais en fin de mandat, Pierre Nkurunziza, serait entrain de se battre becs et ongles contre le Coronavirus.


Selon des sources concordantes, Pierre Nkurunziza aurait été admis à cet hôpital de Karusi dimanche. L’hôpital est sous haute sécurité, gardé par l’unité spéciale de protection des institutions dont la garde présidentielle.


Après des mois de déni et d’élucubrations face à une pandémie de Covid-19 qui fait trembler la planète, le Président burundais se surprend plus vulnérable que le simple quidam burundais.


Alors qu’il n’arrêtait de vanter sa protection présumée et celle du Burundi en général. Une rare protection venue du ciel, la vulnérabilité à la Covid-19 de l'élite qui dirige le pays devient de plus en plus évidente.


« Nous pouvons nous réunir sans masques, car Dieu purifie l’air du pays », a déclaré le président Nkurunziza lors des meetings de campagne électorale menant au triple scrutin du 20 mai.


Il n'y a toujours pas de déclaration officielle de la part des autorités burundaise ni sur cette hospitalisation du président sortant et de sa femme ni sur leur état de santé.


Si cette hospitalisation de Pierre Nkurunziza est confirmée, elle adviendrait quelques jours après l’évacuation nuitamment, vers Nairobi au Kenya, de son épouse, Denise Nkurunziza, atteinte aussi de la maladie causée par le Coronavirus.


Depuis Nairobi où elle se fait soigner, Denise Nkurunziza vient d’envoyer un message audio à ses fidèles (Eglise du Rocher dont elle est fondatrice) pour leur dire qu’elle a la vie sauve grâce à leurs prières.


Selon la presse kenyane, Denise Nkurunziza aurait été transportée fin mai dans un caisson d’isolement, accompagnée de médecins et gardes du corps. Elle serait arrivée en pleine nuit, alors que les aéroports de Bujumbura et Nairobi avaient éteint leurs lumières et tenu à l’écart le personnel.


L’épouse du président Pierre Nkurunziza est prise en charge à l’hôpital privé Aga Khan, un des plus réputés du pays et de la région.


Les autorités burundaises n’ont cessé de minimiser la pandémie alors que des témoignages concordant de plusieurs médecins et autres soignants affirment qu’elle fait des ravages dans les quatre coins du pays.


Officiellement, le Burundi compte jusqu’ici 83 cas testés positifs, un décès et 33 cas de personnes guéries.