• burundidaily

Quand Dieu devient un imbonerakure



Lorsque vous écoutez les discours officiels des dirigeants du CNDD-FDD, vous seriez pardonnés si l'impression qui vous reste après est que Dieu était un Imbonerakure. Vous seriez pardonnés si ces discours vous laissent avec une pensée qui vous paraîtrait étrange: que Dieu ne se soucie d'aucun autre pays que le Burundi.

Ici, IWACU, l'une des rares voix indépendantes qui restent au Burundi, nous donne un aperçu du genre de prières qui se sont imbriquées dans les discours politiques du pays:


Ce mercredi 29 avril, le parti Cndd- Fdd était en campagne dans la province de Muramvya. Au cours de ce meeting, une militante a imploré le seigneur de protéger le pays contre les « attaques extérieures ». Verbatim d’un extrait de la prière.


1.Erega mwami Mana warabonye ko bibereye. Abari baduhanze nabashaka kuduhangara ubugaranira muri ya mazu. Uwuhoraho natwe uduhindira kwitegurira amatora. None mwami  Mana urabona ko turiko turategura amatora meza. Intsinzi mwami waramaze kuyitwemerera. Uhoraho urabana natwe. Uratuzitirira abakenyera rugamba,ibiswi vy’inkona,abahumure, n’imbonerakure”.


«Seigneur Dieu, tu as vu qu’il le fallait. Nos ennemis et ceux qui voulait nous faire du mal, tu les as enfermés dans leurs maisons. Pendant ce temps, Eternel, tu nous encourages à préparer des élections. Seigneur,  tu vois que nous préparons des élections apaisées. Tu nous as déjà promis la victoire. Eternel, sois avec nous. Protège les Abakenyerarugamba (les militantes du Cndd-Fdd), Ibiswi vy’inkona (les cadets du parti), nos sages et les Imbonerakure (Jeunesse du parti) ».

2.  “Uratwiyereka nk’Imana. Uratwandikako kirazira  Nyaguhora ku ngoma. Urandika kirazira ku Barundi. urandikako kirazira k’ubagumyabanga ntihagire numwe azoduhangara baze bagume mu nzu biyugaranye, gitandara kizima, bazoze kwikangura twahejeje amatora. Uwuhoraho utwandikeko kirazira”.


«Manifeste-toi en nous comme un Dieu. Eternel, fais-nous des invincibles. Que les Burundais soient invincibles, les Bagumyabanga (militants du parti) aussi. Que personne n’ose nous tenir tête. Qu’ils restent confinés  dans leurs maisons.   Qu’ils n’en sortent que lorsque les élections seront terminées. Eternel, fais-nous des  invincibles ».