• burundidaily

Six mille ménages inondés par la rivière Rusizi


Inondations au Burundi

Environ 6000 ménages ont été totalement inondés par les eaux de la rivière Rusizi qui a quitté son lit à l’ouest de Bujumbura, a déclaré lundi sur la radio Isanganiro, le Commissaire de police Antoine Ntemako, Directeur général de la protection civile.


«Suite aux pluies diluviennes de ce week-end et des jours précédents, la Rusizi a débordé et coule dans les ménages ; environ 5000 habitations sont submergées par les eaux de cette rivière », a déclaré le directeur général de la protection civile.


«Les habitants n’ont rien sauvé, c’est la désolation totale», a-t-il ajouté.

Antoine Ntemako demande au gouvernement de tout faire pour relocaliser les habitants des ménages inondés.


«Il y a urgence car il y a parmi les sans-abris des femmes enceintes, des enfants et des vieillards», a alerté le directeur général de la protection civile.


Les sans-abris ont surtout besoins, dans l’urgence, des couvertures et des vivres.

Le nombre de sans-abris touchés par ces inondations est estimé à 27000 personnes.


Selon Antoine Ntemako, ces crues de la Rusizi sont dues aux eaux de ruissellement qui se déversent dans cette rivière et débordent dans les ménages riverains.


De fortes pluies torrentielles ont particulièrement frappé les localités de Kinyinya1, Kinyinya 2, Mushasha1, Mushasha 2, Vugizo et Kigaramango qui jouxtent la Rusizi causant des inondations.


Un des affluents du lac Tanganyika, la rivière Rusizi sépare l’ouest du Burundi et l’est de la République démocratique du Congo.


Le Burundi connait régulièrement des catastrophes naturelles causées par les pluies torrentielles. En décembre dernier, au moins 43 personnes ont été tuées dans différentes régions du pays suite à des pluies torrentielles.