• burundidaily

Une mesure de capacité pour la COVID-19 au Burundi: Le nombre de personnes testées?



Certains pays comme le comme le Burundi disent qu'ils ne sont pas encore atteints coronavirus, et c'est peut-être vrai. Mais le doute existe et il est justifié. La plupart des sociétés fermées comme le Burundi, dirigées par des régimes dictatoriaux, ont tendance à manipuler des informations et des données au point que le monde a toujours du mal à croire les déclarations faites dans des situations comme celles d'une pandémie.

Le risque est très limité pour le Burundi

Le mode de transmission du virus est bien connu. Depuis Wuhan en Chine,le virus a dû se propager par des vecteurs sans symptoms qui l'ont fait entrer dans d'autres pays. Maintenant que presque le monde entier est affecté par ce virus, le risque de propagation par des hôtes sains est plus élevé. C'est pour cette raison que des pays un peu partout ferment leurs frontières pour mitiger ce risque.


Le risque d'entrée du virus au Burundi est limité. En effet, dle epuis 2015, le Burundi est largement isolé. Très peu de touristes s'aventurent dans ce petit pays d'Afrique de l'Est, qui a le potentiel de devenir une destination touristique attrayante. Il possède un magnifique lac, le Tanganyika, qui offre unes des meilleures plages d'Afrique de l'Est. Ce manque de visiteurs étrangers peut expliquer pourquoi le Burundi n'a pas eu de cas confirmé de coronavirus. Un autre facteur qui peut jouer en faveur de ces pays isolés comme le Burundi est le fait que la plupart des ressortissants étrangers ont tendance à vivre loin des populations locales et ont tendance à avoir une vie sociale très limitée avec une interaction limitée avec la population locale.

Ne regardez pas le nombre de cas confirmés, regardez le nombre de cas testés Comme dans la plupart des autres pays africains, analyser les cas confirmés peut s'avérer futile. Le nombre des cas testés est une meilleure mesure de la capacité locale à faire face au coronavirus. La logique pour cette mesure est simple: si vous ne testez pas les gens qui sont symptomatiques, vous ne trouverez pas de cas positifs.

Tous les pays limitrophes du Burundi ont tous déclaré des cas positifs. Ils testent également plus de personnes que le Burundi. Aucune donnée n'est disponible pour le Burundi mais on pense que moins de 100 personnes ont été testées au niveau national.

L'organisation mondiale de la santé est arrivée rapidement et a fourni le support technique et les machines nécessaires pour effectuer les tests. Mais, il n'est pas clair combien de personnes ont été testées jusqu'à présent.


Voilà alors la mesure a surveiller: le nombre de cas testés!