Burundi: une économie qui continue de se dégrader

Burundi: une économie qui continue de se dégrader

26/03/2017

 

Le taux d'inflation au Burundi est passé de 12.9 en Janvier à 20,7 au de but du mois de Février. Cette sur-inflation est essentiellement liée à la hausse des prix des denrées alimentaires sur les marchés locaux.

 

L'inflation alimentaire s'est accélérée pour atteindre 34,4 pour cent l'année au mois de Février alors qu'elle était de  20,1 pour cent en Janvier, l'Institut d'études économiques et statistiques (ISTEEBU) a annoncé mardi.

 

Les prix ont augmenté en raison de la faiblesse de la production alimentaire causée par la sécheresse et les inondations, qui ont frappé le pays.

 

Les agences humanitaires des Nations Unies estiment que 3 millions de Burundais ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence sur une population de plus de 11 millions.

Les mauvaises récoltes ont aggravé la fragile économie du pays, déjà affaiblie par près de deux ans d'impasse politique qui a donné lieu à des réductions de l'aide des donateurs

 

Le gouvernement prévoit une croissance économique de 2,9 pour cent en 2017 après avoir enregistrée une dérisoire croissance de 0,5 pour cent l'année précédente

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre