Contributions aux élections : Le gouvernement pressure encore la population

11/03/2019

Pierre Nkurunziza faisant la campagne de contribution populaire aux élections de 2020

 

Non content d’avoir déjà assez dépouillé la population de toutes ses maigres ressources en vue de financer les prochaines élections de 2020, le gouvernement burundais veut pressurer davantage les citoyens pour s’assurer de leur avoir tout pris.

 

C’est dans cette perspective qu’il va introduire une compétition intercommunale dont l’unique but est d’identifier la commune qui aura collecté le maximum de fonds.

 

Le ministre de l’Intérieur, Pascal Barandagiye vient en effet de donner une instruction aux gouverneurs des provinces en leur intimant l’ordre de relayer rapidement le message jusqu’au niveau communal.

 

Sa correspondance fuitée est limpide comme l’eau de roche.

«Madame, Monsieur le gouverneur, faisant suite à la correspondance N°100/CAB/409/2019 du 22/2/2019/ émanant du cabinet civil du président de la République, j’ai l’honneur de porter à votre connaissance que parmi les stratégies  suggérées visant à collecter le maximum  de contributions de la population aux élections de 2020 figurent notamment l’instauration d’un système de compétition intercommunale».

 

Pour une fois, le ministre avoue que le pouvoir use de «stratégies» pour arnaquer le peuple. Son appel étant lancé en français, il est aisé d’en décortiquer certains termes pour mieux comprendre ses véritables dessous.

Ainsi, dans son aspect définitoire, la stratégie se conçoit notamment comme un «ensemble d'actions coordonnées, d'opérations habiles, de manœuvres en vue d'atteindre un but précis».

 

Tout est dit. Le ministre ne s’embarrasse pas de circonlocutions pour parler d’opérations «habiles» du gouvernement envers la population.

Mais la clarté du message mène à ce constat amer : un gouvernement qui use de stratégies pour soutirer de l’argent au peuple qui en manque cruellement a déjà perdu toute dignité et crédibilité.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre