Trois corps ligotés trouvés par des gardes forestiers près de la frontière avec le Rwanda

11/08/2019

 

Trois corps sans vie, ligotés, viennent d’être trouvés jeudi par des gardes forestiers de la réserve naturelle de la Kibira dans la zone de Bumba en commune de Bukinanyana, province de Cibitoke (90 km de Bujumbura vers le nord-ouest), à la frontière avec le Rwanda, a rapporté le Collectif des journalistes indépendants, SOS-Médias Burundi.

 

«D’après des gardes forestiers, les trois corps étaient ligotés ensemble, accrochés sur un arbre, à moins d’une dizaine de km de la frontière burundo-rwandaise », rapporte le journal.

 

«Un rapport de constat établit par un officier de la police judiciaire n’a pas permis de les identifier, des enquêtes sont en cours pour connaitre les auteurs et leurs mobiles» a déclaré Bosco Hategekimana, administrateur de Bukinanyana.

 

Selon des sources locales, les victimes seraient des ressortissants rwandais qui rentraient chez eux après avoir vendu des vaches, au marché burundais de Ndora.

«C’est pour la première fois qu’un tel drame se produit dans notre région», explique un habitant de cette localité en colère», fait remarquer un habitant de la localité.

Kigali n’a pas encore réagi à cette accusation.

 

Depuis avril 2015, les relations entre le Burundi et le Rwanda n’ont pas cessé de se détériorer. Le Burundi accusant son voisin du nord d’abriter ses opposants, les putschistes du 13 mai 2015 et de les entraîner militairement pour sa déstabilisation.

 

A son tour, le Rwanda accuse le Burundi de collaborer avec la rébellion des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe armé qui compte dans ses rangs des éléments responsables du génocide perpétré au Rwanda contre les Tutsis (ethnie minoritaire) en 1994.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre