Pierre Nkurunziza se ménage un parachute doré à sa sortie du Palais

Pierre Nkurunziza se ménage un parachute doré à sa sortie du Palais

01/11/2019

 

 

Unique président « démocratiquement » élu encore en vie au Burundi, le président burundais, Pierre Nkurunziza pense déjà à son statut après les prochaines élections de 2020.

 

Après avoir dépouillé les anciens présidents de plusieurs avantages qui leur revenaient, de droit, à l’expiration de leur mandat, il se prépare une prime de départ à la forme d'une clause contractuelle entre lui et la société burundaise. Un parachute doré auquel aucun autre ancien président burundais n’a droit.

 

C’est précisément ce que prévoit une loi en chantier qui vient modifier la loi n°1/20 du 09 décembre 2004 portant statut du Chef de l’Etat à l’expiration de ses fonctions.

Le Conseil des ministres vient de s’y pencher, sous le contrôle de l’intéressé qui le présidait. Les motivations avancées sont classiques. « Le Chef de l’Etat est une personnalité importante pour le pays. Durant l’exercice de ses fonctions et même à l’expiration de celles-ci, il mérite d’être traité avec dignité ».

Mais le diable est dans les détails.

 

«La légitimité d’un Chef d’Etat dépend de la façon dont il a accédé au pouvoir ». Les anciens chefs d’Etat visés se reconnaitront.

 « Un Président qui a accédé au pouvoir par un coup d’Etat ou par un simple consensus d’un groupe de politiciens n’a pas la même considération qu’un Président élu démocratiquement ».

 

«La loi en vigueur en rapport avec le Statut du Chef de l’Etat à l’expiration de ses fonctions n’a pas fait de distinction en ce qui concerne le traitement réservé aux anciens Chefs d’Etat par rapport à la manière dont ils ont accédé au pouvoir ».

 

Au-delà de toute considération politique, ce projet de loi a le mérite de lever définitivement le voile sur l’égoïsme d’un chef d’Etat qui daigne légiférer uniquement pour lui, au vu et au su de ses contemporains qu’il a grugés.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre