Contestation de la composition des Ceci

Contestation de la composition des Ceci

05/11/2019

Agathon Rwasa, président du parti CNL

 

Les représentants du parti CNL dans les provinces de Bururi et de Rumonge, situées au Sud du pays, dénoncent la faible représentation de leur parti dans les commissions électorales communales indépendantes.

 

Dans la province de Bururi, la liste des membres de la Ceci a été affichée sans la signature du commissaire représentant le CNL à la CEPI Bururi. Aussi, le représentant du MRC dans cette province et celui de la société civile n’ont pas eux aussi apposé leurs signatures sur cette liste en signe de protestation contre la composition des Ceci.

 

Sur les six communes que comptent la province de Bururi, le CNL n’a obtenu que deux commissaires uniquement et sont affectés dans les communes de Songa et de Rutovu. D’après les membres de la CEPI Bururi, le CDD-FDD s’est réservé la part du lion et est suffisamment représenté dans toutes les communes.

 

Dans la province de Rumonge, le parti CNL est représenté dans les seules communes de Buyengero et de Muhuta alors que même l’UPRONA inféodé au CDD-FDD a 5 places dans les Ceci.

 

Cette grogne a été aussi exprimée par le président du parti Sahwanya-Frodebu alors que l’opinion croyait qu’il est en phase avec le pouvoir en place au Burundi. Sur tout le territoire national, il n’a récolté que six places dans les CECI.

 

Même mécontentement pour tous les autres partis politiques à savoir MRC-Rurenzangemero, Fedes-Sagira, Ranac, Parena, etc. tout ce paysage politique burundais affirme que la composition des membres des démembrements de la CENI est un prélude de ce que sera le résultat des élections parce que le jeu est déjà joué.

Normalement, la liste de composition des membres des Ceci devrait requérir le consensus de tous les commissaires provinciaux des CEPI.

 

Au cas contraire, la CENI ne peut pas la valider. Cette procédure qui diverge avec la loi est pourtant attaquable et devrait implicitement être la raison de l’invalidation des résultats qui en émaneraient sous d’autres cieux

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre