Présidentielle de 2020 : Dieu seul connaît le candidat du CNDD-FDD

Présidentielle de 2020 : Dieu seul connaît le candidat du CNDD-FDD

16/01/2020

 


Le Président burundais, Pierre Nkurunziza, a beau déclarer à chaque occasion qu’il ne va plus briguer un autre mandat en 2020, tout semble indiquer que rien n’est encore décidé. Le dernier mot viendra de Dieu, selon les ouailles du chef de l’Etat.

Mais le compte à rebours va son bonhomme de chemin et tout va se savoir bientôt à l’issue d’une prière interconfessionnelle que parti présidentiel organise du 23 au 25 janvier. Les invitations ont déjà été lancées. 

C’est alors et alors seulement que les militants du parti CNDD-FDD écouteront, via les pasteurs sans doute déjà préparés, la voix de Dieu, leur dictant le nom du futur président du Burundi.

Vu le passage biblique choisi pour guider cette prière (Exode 14 :13-20), le parti de l’aigle s’attend à un libérateur qu’il a déjà en son sein et qui est à l’œuvre.

« 13 Moïse répondit au peuple: Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l'Éternel va vous accorder en ce jour; car les Égyptiens que vous voyez aujourd'hui, vous ne les verrez plus jamais.

14 L'Éternel combattra pour vous; et vous, gardez le silence.

15 L'Éternel dit à Moïse: Pourquoi ces cris? Parle aux enfants d'Israël, et qu'ils marchent.
16 Toi, lève ta verge, étends ta main sur la mer, et fends-la; et les enfants d'Israël entreront au milieu de la mer à sec.

17 Et moi, je vais endurcir le cœur des Égyptiens, pour qu'ils y entrent après eux: et Pharaon et toute son armée, ses chars et ses cavaliers, feront éclater ma gloire.
18: Et les Égyptiens sauront que je suis l'Éternel, quand Pharaon, ses chars et ses cavaliers, auront fait éclater ma gloire.

19 L'ange de Dieu, qui allait devant le camp d'Israël, partit et alla derrière eux; et la colonne de nuée qui les précédait, partit et se tint derrière eux.

20 Elle se plaça entre le camp des Égyptiens et le camp d'Israël. Cette nuée était ténébreuse d'un côté, et de l'autre elle éclairait la nuit. Et les deux camps n'approchèrent point l'un de l'autre pendant toute la nuit».


Le passage ou plutôt le parallélisme sous-jacent se passe de commentaire pour ceux qui connaissent le Moïse autoproclamé du Burundi, le Guide Suprême Eternel.


Tout paraît clair mais le suspens est si total que même les grosses pointures du CNDD-FDD n’ont aucune idée du prochain « heureux élu ».

Pour rappel, une sénatrice a récemment déclaré que Dieu lui avait dit que Pierre Nkurunziza est la providence du Burundi.

 

«Contre lui, contre Dieu», a-t-elle déclaré. Rien n’exclut que Pierre Nkurunziza rempile pour un 4ème mandat présidentiel consécutif en 2020. 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime
Please reload

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
Please reload

Nous suivre