Reflexion

Lire l'article
Reflexion
Reflexion

6 juin 1903 : Le traité de KIGANDA, une journée doublement symbolique pour les Burundais

Malgré leur résistance, les Barundi ont été vaincus. Après des combats meurtriers, la perte de nombreux soldats du Roi, et les rébellions de MACONCO et KILIMA, qui s`étaient associés aux envahisseurs allemands, l`armée des Badasigana n`en pouvait plus. Le véritable artisan de cette dernière phase de la bataille fut le capitaine Von BERING. La résidence du Roi fut encerclée et les Allemands étaient décidés à finir avec le Mwami.

By

Andre Nikwigize

on

November 14, 2020

Lire l'article
Reflexion
Reflexion

L'Afrique est-elle pauvre à cause de la colonisation ?

Et si la colonisation n'avait jamais eu lieu ?: Ce genre de questions est totalement inutile à mon avis. “Et si la traite des esclaves ne s’était jamais produite ? Où seraient les Afro-Américains ?” Que de questions absurdes ! Que diriez-vous de : “Et si la seconde guerre mondiale ne s'était jamais produite ?” Aucune question de ce genre n’a jamais rien apporté, elles ne servent à rien. Ces événements ont eu lieu. Point. Les questions importantes devraient être : Que s'est-il passé ? Comment les Africains ont-ils faillis ? Est-ce que cela fut terrible ?,

By

Didier Champion

on

February 3, 2021

Lire l'article
Reflexion
Reflexion

Et si la Belgique avait colonisé le Burundi? (Première Partie)

Je pose cette question qui vaut son pesant d’or, pour laisser les imaginations fertiles filer bon train. Après avoir trituré vos neurones, caressé divers scénarios aussi vraisemblables les uns que les autres, envisagé même les plus invraisemblables, votre esprit sera inondé par maints propos distillés au cours des années par une lignée de journalistes praticiens des stéréotypes, spécialistes de répétitions globalisantes ou fervents adeptes de faciles raccourcis.

Lire l'article
Reflexion
Reflexion

Et si la Belgique avait colonisé le Burundi? (Deuxième-partie)

Chaque année, la Belgique devait rendre compte de sa gestion au Comité des Mandats de la Société des Nations. En parcourant ses rapports de 1923 à 1945, je puis vous assurer que les Puissances Alliées ont joué avec grande autorité leur rôle de mandants et que la Belgique devait suivre à la lettre leurs remarques et recommandations. La différence entre un État mandataire devant rendre compte à une autorité supérieure par opposé à un État colonisateur ne rendant compte à personne est loin d’être banale. Elle est hautement significative. Si la Belgique faisait comme bon lui semblait au Congo, il ne pouvait en être ainsi au Burundi.

Retour en haut