lire l'article
Média
La Region

Le Burundi figure sur la liste des crises oubliées des médias en 2021

"Quand un sujet est largement médiatisé, ça permet ensuite de mobiliser les négociateurs ou les bailleurs de fonds internationaux qui sont eux-mêmes sollicités par les parlements, par les électeurs. Il y a une chaîne qui va se faire et qui va permettre d'apporter davantage d'aides ou d'essayer d'avancer dans la résolution de conflits."

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Diplomatie

Médiapart dénonce la coopération militaire de Paris « avec la dictature en place au Burundi »

Ce journal en ligne confirme ce que rapportait, il y a trois mois, Burundi-Forum.org, alter ego de Burundi-Agnews.org. L'un et l'autre étant des journaux en ligne de l'aile extrémiste hutue du Burundi, qui rêve d'un Burundi littéralement conquis et contrôlé par des Hutus, seuls fils légitimes de la Nations, selon sa ligne éditoriale. Selon médias burundais « hutisants », en octobre dernier, « L'Élément Français au Gabon (EFG), pôle opérationnel de coopération FRANCE-AFRIQUE, proposant des formations aux armées des États d'Afrique centrale

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
arrestations arbitraires
Politique

Jeux de chaises musicales dans le service des renseignements militaires : Le président Ndayishimiye veut-il mettre fin aux disparitions forcées ou juste consolider son pouvoir ?

Autrefois considéré comme l'élément le plus discipliné et professionnel des services de sécurité, l'armée a sombré dans le chaos et a rejoint les pires éléments de l'appareil répressif. Depuis plus de 5 ans, au lendemain de la répression brutale de 2015 contre l'opposition au 3e mandat de Nkurunziza, le service militaire des renseignements s'attelle à kidnapper et tuer des militaires et autres civils soupçonnés d'être de mèche avec l'opposition ou les mouvements armés qui sapent le régime CNDD-FDD

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Tout en faisant des yeux doux à Kagame, Ndayishimiye s'apprêterait à poser ses valises à Kigali

Les présidents rwandais et burundais semblent déterminés à tourner la page sombre des relations entre leurs deux pays à travers le réchauffement des relations diplomatiques. La seule pomme de discorde entre les deux est le renvoi au Burundi des opposants et acteurs politiques exilés au Rwanda et activement recherchés par Gitega qui les a déjà placés sous mandats d'arrêt international.Selon une source proche du parti présidentiel au Burundi, l'aile radicale incarnée par le premier ministre Alain Guillaume Bunyoni ne voit pas d'un bon œil cette démarche du Chef de l'Etat

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Malgré les dénis de Gitega, des militaires burundais tombent sur le champ de bataille en RDC : une trentaine décimée ce week-end

Le bilan de ces affrontements non encore assumés est très lourd, du côté de l'armée burundaise, selon des sources concordantes. Rien que ce week-end, au moins 30 militaires ont été tués et leurs corps furtivement ramenés au Burundi, selon des sources concordantes. Des militaires burundais ont aussi confirmé ce carnage, sous signe d'anonymat, tout en s'étonnant de ce que les autorités burundaises continuent à nier ces faits qui, pourtant, crèvent les yeux. Les victimes sont enterrées sur place en RDC, d'autres ramenées et massées dans la province burundaise de Bubanza

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Média
Politique

Le journaliste de RFI Esdras Ndikumana sous les feux des critiques des médias pro-régime

Ikiriho, ce média religieusement soumis au parti présidentiel, CNDD-FDD, accuse ouvertement Esdras Ndikumana de carburer pour l'opposition radicale et de ternir l'image du Burundi. Ikiriho va au-delà de blagues de mauvais goût au ridicule en niant le fait qu'Esdras Ndikumana a été sévèrement torturé par les services secrets burundais avant qu'il ne décide de quitter le Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Politique

De la parole à l'acte il y a un long chemin: Corruption, concussion, détournements de deniers publics....le Chef de l'Etat se déclare inapte au combat

«Je pense que seules les personnes coupables d'assassinats devraient rester en prison ; les autres doivent comparaître en justice étant libres », a déclaré le magistrat suprême.Avec de telles déclarations, le Chef de l'Etat a aggravé une situation déjà catastrophique. Il a également piétiné des lois en vigueur en matière de répression des corrompus/corrupteurs.Car au regard de la loi, cette position officielle du chef de l'Etat burundais est contraire aux instruments juridiques régissant la lutte contre la corruption et les détournements des fonds publics au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Assassinats ciblés : Le Burundi a brillé au chapitre du lugubre avec 358 cas en 2021

Parmi les victimes renseignées figurent au moins 61 femmes et 26 enfants. D'après les données chiffrées établies dans ce rapport, chacune des 18 provinces a été touchée par cette main assassine. Comme d'aucuns s'y attendaient, la province de Cibitoke, doublement frontalière du Rwanda et de la République démocratique du Congo, RDC, vient en tête avec un effectif d'au moins 84 personnes assassinées en espace d'une année. La province de Cibitoke est talonnée de près par les provinces de Muramvya (40 assassinats), Bujumbura-Mairie (37 assassinats) et Muyinga (25 assassinats)

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Justice

En vacances à Bujumbura, une Belgo-burundaise étranglée dans sa chambre d'hôtel: La Belgique va t-elle exiger des enquêtes impartiales?

La police indique, en outre, que la porte de sa chambre d'hôtel était bien fermée, le corps à l'intérieur.Cela prouve que les assassins présumés avaient bien pu se procurer des clés de sa chambre (doubles) avant de s'y introduire pour la liquider, grâce à on ne sait quelle complicité.Comme à son habitude, la police burundaise n'arrivera pas à élucider ce meurtre. Mais quoi qu'il advienne, l'assassinat de Madame Eugénie Ntakarutimana constitue un signal fort à l'endroit d'autres Burundais qui, alléchés par un discours pompeusement démagogique des autorités burundaises

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Justice

Tortionnaire d'opposants, le policier burundais Bertin Gahungu au pays de l'oncle Sam pour la sécurité de l'Ambassade du Burundi

C'est quasiment un break sabbatique pour cet ancien responsable du renseignement intérieur au Burundi, connu notamment pour avoir torturé l'ancien correspondant de RFI au Burundi, Esdras Ndikumana en 2015.Mais un bref regard rétrospectif sur son passé récent devrait faire tiquer les States avant de dérouler un tapis rouge à ce monstre à chair humaine.Selon le narratif de son passé qui lui collera toujours au dos, Bertin Gahungu s'est d'abord révélé en avril 2008, en torturant à mort un certain Evariste Kagabo, codétenu avec Hussein Radjabu.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Accrochage armé entre RED-TABARA et des militaires burundais à l'est de la RDC : dix tués côté armée

Fin décembre 2021, les médias congolais et burundais avaient signalé une forte présence des militaires burundais, appuyés par des membres de la Ligue des Jeunes Imbonerakure (bras civil armé du parti présidentiel au Burundi) à l'est de la République démocratique du Congo. Ils avaient une mission précise de neutraliser les combattants du mouvement rebelle burundais, RED-TABARA, Résistance pour un Etat de droit. Il sied de rappeler que ce mouvement rebelle s'est donné la mission de restaurer, au Burundi, l'Etat de droit et ses valeurs connexes

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Gouvernance

Des questions qui dérangent et révèlent l'état d'esprit du régime de Gitega: Le Président burundais pète les plombs suite à une question osée sur les calcinés de la prison de Gitega

C'est comme ça que vous propagez des mensonges sur le Burundi, moi je vous dis que toutes les victimes ont été dignement enterrées après une messe organisée à leur intention », a déclaré le président burundais. « Vous êtes venus pour me jauger, vérifier si je suis au courant de ce qui se passe dans mon pays, c'est une honte », a-t-il vertement ajouté sur un ton menaçant. Depuis sa prise de fonction en juin 2020, c'est la première fois que le général Evariste Ndayishimiye disjoncte en public en s'en prenant à un journaliste pour une idée qui est sur toutes les lèvres.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

L'armée burundaise afflue vers la RDC pour neutraliser le RED-TABARA

Selon des observateurs avisés, plus de 250 militaires burundais du 212ème bataillon commando sont déjà sur le territoire congolais. Ils sont commandés par le Lieutenant-colonel Léonidas Nyandwi, missionné par le général Evariste Ndayishimiye, président du Burundi, pour neutraliser RED-TABARA en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Le Mouvement à traquer est bien au courant de cette entreprise périlleuse et l'a déjà annoncé via son compte twitter.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Afrique
Afrique

Un géant de la résistance africaine est mort: Desmond Tutu, icône de la lutte contre l'apartheid, n'est plus.

Ces sorties médiatiques contre l'incompétence de l'ANC lui vaudra d'être snobé par les organisateurs des funérailles de Nelson Mandela qui pensaient l'humilier. Lorsque le peuple sud-africain a appris qu'il n'avait pas été invité par l'ANC aux funérailles de Mandela, une révolte nationale a forcé le parti au pouvoir à revenir sur son camouflet. Sous le poids de la colère des sud-africains, l'ANC a été forcé de l'inviter, mais il lui a été demandé de prêcher lors d'un magnifique mémorial organisé à l'abbaye de Westminster.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Bujumbura encore en proie aux démons de la violence : Une vingtaine de blessés dans deux explosions de grenade à Bwiza

Mais comme toujours en pareille circonstances, la police s'est empressée pour ceinturer le lieu, afin que personne ne soit témoin des scènes d'horreur en live.Des véhicules pick-ups de la police ont rapidement évacué les blessés couverts de bâches. Aucune ambulance n'a été dépêchée sur place. Ce qui est bizarre aux yeux de la population.Le drame s'est précisément déroulé entre la 3ème et la 4ème avenue, un endroit couramment fréquenté par des jeunes du quartier de Bwiza et des quartiers proches comme Buyenzi, Jabe et Nyakabiga.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Diplomatie

L'ONU épingle le régime burundais pour manque de coopération sur les « plaintes individuelles » liées à la torture

Sur la base des éléments de preuve fournis par des requérants, le Comité a déterminé que « le Burundi n'avait pris aucune disposition pour empêcher les actes de torture ».« Le manque de coopération du Burundi au cours de la procédure constitue une violation manifeste des obligations de l'État partie au titre de l'article 22 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, qui permet au Comité d'examiner des plaintes individuelles ».

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Justice

Gérard Ndayisenga, un ogre du SNR finit sa course à la prison de Mpimba

Cet as du crime loge désormais à la prison centrale de Mpimba dans un quartier hyper sinistré dit aussi « Cercle rouge », abritant aussi les 19 combattants remis par le Rwanda au gouvernement burundais, sous le label de rebelles RED-TABARA. Le Service national des renseignements, SNR, s'en est débarrassé après qu'il ait arrêté puis torturé un certain Augustin Matata, un des militants percutants du parti d'opposition CNL, Congrès national pour la liberté. Arrêté en novembre dernier par Serge Ndayisenga, Matata a récemment rendu l'âme à la Clinique Prince Louis Rwagasore.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Politique

Excès de cynisme du régime de Gitega: Les victimes de disparations forcées sont des candidats rebelles

« Vous savez qu'il y a en RDC une coalition d'armées nationales qui se sont engagées à neutraliser les forces négatives, les Burundais qui se laissent attirer par ces rébellions périssent donc en terre étrangères, personne n'est enlevé à partir du sol burundais comme le prétendent les mauvaises langues », a ajouté le porte-parole du Ministère de la sécurité publique.Avec de telles déclarations, le porte-voix du ministère en charge de la sécurité publique fait montre d'un cynisme sans pareil. Il fait abstraction de la réalité sur place au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Politique

N'écoutant que le CNDD-FDD au pouvoir, la CVR officialise le « un génocide contre les Hutus » du Burundi: En a t-elle la qualité ou compétence?

Selon des observateurs, la CVR n'a été guidée que par l'unique sentiment de haine poisseuse en vers les tutsis. Sans contester la gravité des crimes commis dans les deux camps adverses en 1972, d'aucuns se demandent pourquoi elle a fermé les yeux sur les autres tragédies qui émaillent l'histoire du Burundi, en l'occurrence celles de 1993 (génocide contre les tutsis, reconnu et qualifié par l'ONU). D'autres estiment que la CVR n'a ni la qualité, ni la compétence d'officialiser un génocide. C'est une prérogative du Conseil de sécurité de l'ONU ou des instances judiciaires.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

La cocotte-minute mortuaire du régime CNDD-FDD plus que jamais en ébullition: Qui entre Evariste Ndayishimiye et Guillaume Bunyoni gagnera la guéguerre au sein du parti au pouvoir ?

Les deux poids lourds du système CNDD-FDD sont allés jusqu’à s’accuser sous des propos à peine voilés, de complot de leur assassinat. Ainsi, Evariste Ndayishimiye fait tout pour faire comprendre qu’ à raison des reformes qu’il est entrain de mener, il risque d’être assassiné par de corrompus devenus puissants et qui sont du système CNDD-FDD. Son premier ministre, profitant d’une occasion lui donnée lors d’une messe fait un discours similaire. Selon lui ses ennemis sont des plus hautes sphères du pouvoir.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Diplomatie

Bunyoni à la manette pour coordonner les aides étrangères : qu'en dira l'UE ?

Ainsi, placer en première ligne dans le monitoring et la coordination des aides une telle personnalité frappée par « une restriction de voyage » et le « gel des avoirs », est, pour le général Evariste Ndayishimiye, tout sauf une improvisation.Il s'agit d'un véritable bras d'honneur adressé à l'UE, son principal bailleur de fonds qui vient de décevoir Gitega en reconduisant les sanctions prises contre le régime CNDD-FDD depuis mars 2016.Car les autorités burundaises avaient placé tous leurs espoirs dans une levée des sanctions budgétaires de l'Union européenne.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique

Les ethnies dans l'administration publique et ONG étrangères au Burundi: le sénat exige un recomptage à la loupe !

Mais non content d'avoir mis la main sur l'armée, la police, l'appareil judiciaire, etc. ; le CNDD-FDD veut éjecter les tutsis des ONG étrangères qui continuent à les embaucher, quoique sur base du mérite (examens). Paradoxalement, le CNDD-FDD s'appuie sur les Accords de Paix d'Arusha pour le Burundi pour imposer ces quotas ethniques dans des domaines ou cette imposition n'est aucunement envisagée par ces accords; alors que les domaines concernées par ces quotas ethniques sont gaillardement dominées par les seuls hutus.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Du haut de son méga-ministère : Le général Gervais Ndirakobuca contemple ses 38 hectares de cultures

Le super-ministre de l'intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, Gervais Ndirakobuca, de son vrai sobriquet Ndakugarika (je te tue) vient de pousser son outrecuidance plus haut en vantant, via le compte officiel tweeter de son ministère, ses vastes étendues de cultures dans les provinces de Cibitoke et Kayanza : plus de 38 hectares.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Vers la consolidation du hutu power?: Le CNDD-FDD tend la main aux égarés d'hier pour recentrer le jeu autour de la quintessence hutue

Enfin, il a parlé à Pierre Claver Nahimana, chef du parti dont les uns et les autres sont issus, le FRODEBU. «Le Secrétaire Général du CNDD-FDD, Révérien Ndikuriyo, a accordé une audience au Président du Parti Frodebu, Pierre Claver Nahimana venu pour une visite de courtoisie». Cette rencontre s'inscrit « dans le cadre de renforcer et pérenniser les bonnes relations qui existent entre les deux Partis ». Visiblement, l'heure est manifestement au racolage des morceaux, dans le camp hutu, en vue de rééditer la solution finale dans le camp tutsi, cela va sans dire.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Barrage de Mpanda ou l'éléphant blanc qui fait le buzz au Burundi : l'ultimatum du chef de l'Etat expire, sans effet

Emporté par une colère indicible, le chef de l'Etat a donné 15 jours aux services concernés pour entamer l'audit, enquêter sur ce dossier et établir les responsabilités afin que les coupables soient saisis pour dédommager l'Etat burundais qui a financé la totalité du projet grâce aux ressources amassées par l'Office burundais des recettes, OBR. Mais comme on l'a déjà vu pour d'autres projets ou services étatiques visités (justice, finances, OTRACO....), la colère du président est de façade et ne dure que le temps d'un éclair. Les 15 jours se sont déjà écoulés et rien.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Gouvernance

Refus obstiné de démolir des constructions anarchiques : Le ministre passe la patate chaude à l'administration locale

Cela fait déjà un bail que le délai de grâce a expiré mais les maisons et autres bâtisses des généraux, DG et autres militants hyper zélés du parti présidentiel, CNDD-FDD, tiennent encore orgueilleusement débout. Le ministre le sait. Lui-même ancien rebelle avec plusieurs cadavres dans son placard, Gervais Ndirakobuca, alias Ndakugarika, n'ignore pas le modus operandi non officiel des apparatchiks du régime pour se débarrasser de l'ennemi, Il sait aussi mesurer le risque personnel encouru en tentant d'y aller avec fracas. Il a donc préféré y aller mollo-mollo

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Justice

Une inquiétante collusion Lumitel/SNR pour mieux canarder les opposants

Il sied de rappeler que la commune de Mugamba et d'autres communes voisines comme Matana, Gisozi, Rusaka, Mukike,etc. étaient vues par le régime du CNDD-FDD comme l'épicentre de la contestation du 3ème mandat du défunt président Pierre Nkurunziza.De nombreux autres cas de disparition forcée enregistrés ces derniers jours dans des autres coins du pays seraient dus à ce nouvel appât.Les défenseurs des droits humains mettent en garde l'entreprise LUMITEL, affirmant qu'elle devra en assumer la responsabilité.LUMITEL n'a pas encore réagi à cette honteuse complicité démasquée.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Economie

Bujumbura abrite un Forum économique qui n'est national que de nom

Triés sur le volet, les participants sont estimés à 500 personnes dont une soixantaine de participants hutus venus de l'étranger.Parmi les intervenants figurent, notamment, Boaz Nimpe de l'Association des Banques et Etablissements Financiers du Burundi, Calixte Nizana de l'Université du Burundi, le docteur Ephrem Niyongabo et le professeur Léonce Ndikumana.Selon des observateurs, le maître à penser de cet événement n'est autre que Libérât Mpfumukeko agissant via un Club d'amis fait des hutus, anciens étudiants au Cameroun avec pour nom de code est « les Camers ».

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Diplomatie

Levée des sanctions américaines contre certains faucons du régime: Entre les droits humains et l'amitié avec la dictature du CNDD-FDD, les USA font un choix!

Deux des quatre personnalités visées faisaient partie du gouvernement. Il s'agit du général Alain Guillaume Bunyoni, ministre de la sécurité publique à l'époque actuel premier ministre et du général Godefroid Bizimana qui était, à l'époque, directeur général adjoint de la police. Les deux autres étaient les généraux Godefroid Niyombare (ex-chef d'état-major de l'armée) et Cyrille Ndayirukiye (ex-ministre de la défense). Anciens du régime, ces deux derniers ont participé à la tentative de coup d'Etat le 13 mai 2015. Joe Biden a aussi mis fin à ces sanctions individuelles.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

La répression aveugle continue au Burundi: Béatrice Nyamoya dans la nasse du sinistre service national des renseignements burundais, SNR

Depuis samedi nuit, plusieurs militants des droits de l'homme ont, depuis l'étranger, multiplié l'alerte sur la menace d'assassinat qui pèse sur Béatrice Nyamoya, après son enlèvement. Mais les autorités burundaises, qu'elles soient policières ou administratives, n'ont fait aucune réaction. Ni pour reconnaître l'arrestation de Madame Béatrice Nyamoya, ni pour annoncer les charges qui pèsent contre elle.Selon des observateurs avisés, Béatrice Nyamoya, paie, peut-être, les pots cassés en lieu et place de son frère, Maître François Nyamoya, taxé de « terroriste »

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Economie

Les USA pensent que tout va bien au Burundi, l'UE n'est pas d'accord: L'UE maintient encore ses vannes financières fermées

En mars 2016, au plus fort de la crise née de la contestation du 3ème mandat du président d'alors, Pierre Nkurunziza, l'Union européenne a «suspendu les appuis financiers directs fournis à l'administration burundaise, y compris les appuis budgétaires».Cette décision européenne est renouvelée, plus d'une année après la prise de fonction du nouveau président Evariste Ndayishimiye.Les autorités burundaises n'ont pas encore réagi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Aides étrangères: Quand Alain Guillaume Bunyoni tient les cordons de la bourse, des questions fusent de partout

Mais aux yeux de l'opinion, le choix du nouveau coordinateur des aides, en la personne d'Alain Guillaume Bunyoni, pose aussi problème. Car l'actuel premier ministre, accroc du luxe et milliardaire incontesté, passe aussi pour un as de la corruption et du gain illicite. En lui confiant la coordination et le monitoring des aides étrangères, le chef de l'Etat burundais vient d'empirer une situation qui était déjà catastrophique.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Politique

Arrestations/lynchage d'opposants : le parti CNL a enregistré 20 assassinats et 200 arrestations en un an

En l'espace d'une année, plus de 200 militants de son parti ont été arrêtés et une vingtaine d'autres assassinés par les agents du Service national des renseignements, SNR. Ce week-end, Agathon Rwasa a énergiquement dénoncé ces « arrestations intempestives des responsables et militants de son parti ». « Depuis une année, plus de 200 cas d'arrestations et emprisonnements arbitraires el plus de 20 cas d'autres militants du CNL tués ou portés disparus », a-t-il déclaré.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Justice

Christa Kaneza libérée, la mobilisation ne fléchit pas : tout doit se savoir sur les auteurs et le mobile

Fin novembre, 23 organisations de la société civile en exil avaient apostrophé le président burundais, Evariste Ndayishimiye, pour demander sa libération. Leur appel est intervenu en pleine campagne de lutte contre les violences basées sur le genre. Leur appel a aussi coïncidé avec la reconduction des sanctions européennes contre le Burundi ; lesquelles sanctions avaient été prises en raison des vagues de violations des droits de l'homme au Burundi. Ll'arrestation injuste puis le maintien en détention de Christa Kaneza constituait une illustration supplémentaire...

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Média
Gouvernance

Willy Nyamitwe prend la tête du CNC, outils de répression des médias libres

En plaçant ce self made man en com mordu des TIC à la tête du CNC, les faucons du régime CNC lancent aux médias, aux opposants et autres voix discordantes un message du régime autoritaire est limpide comme l'eau de roche : encenser le tyrannique régime CNDD-FDD ou la boucler, au propre comme au figuré. Dans les médias, Willy Nyamitwe est partout et tout le temps : on le trouve dans tous les formats traditionnels et modernes de la presse aussi bien nationale qu'internationale.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Les actes manqués du Barrage de la honte à Mpanda : l'enquête ne sera pas une mince affaire

Mais selon des observateurs, l'enquête commanditée ne sera pas une sinécure. Car l'une des personnalités qui en sait davantage n'est autre que l'honorable Come Manirakiza qui coiffait le ministère en charge de l'énergie à l'époque de la passation et de l'exécution (supposée) du marché.Dans le cas d'espèce, l'ex-ministre Come Manirakiza se trouve donc être le suspect numéro un. C'est principalement à lui qu'étaient destinés les minutes des rapports d'étape sur la construction du barrage de Mpanda.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Barrage raté de Mpanda : Après le coup de gueule du chef de l'Etat, aucune enquête ni arrestation

De l'autre côté, d'autres cadres du ministère des finances ont naturellement actionné le processus de transfert de fonds des caisses de l'Etat vers les entreprises chargées de construire ledit barrage.Selon des sources concordantes, aucune investigation n'est en cours, que ce soit au ministère en charge de l'énergie ou encore celui en charge des finances. Aucun cadre ou agent présumé impliqué n'a encore été arrêté.Il sied de rappeler que ce projet qui a démarré en 2017 était entièrement financé par l'Etat burundais avec l'argent des citoyens, burundais, contribuables.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Mairie de Bujumbura : plus de 50 millions de taxes volatilisées en en moins de 3 mois

Publiquement incriminés, les percepteurs d'impôts, qui sont, pour la plupart des jeunes Imbonerakure enrôlés l'année dernière à la va-vite et sans concours pour relayer à pieds levé les anciens percepteurs jugés corrompus jusqu'à la moelle des os.Ils ont reconnu et revendiqué ce forfait financier qu'ils n'ont pas hésité de jeter à la figure du bouillant ministre.« En nous embauchant, la Mairie nous avait promis 10% de l'argent collecté ; elle nous avait aussi promis des contrats de travail ; nous n'avons rien eu, c'est ainsi que les uns se servent dans l'argent collecté

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Barrage de Mpanda : Bien que les travaux soient suspendus, le mystère sur les tenants et les aboutissants du rapport reste entier

Mais fidèle à lui-même, le nouveau président burundais s'est seulement arrêté à sa colère et à ces réprimandes de façade. Comme pour bien d'autres dossiers, il s'est refusé de franchir le Rubicon pour demander expressément des comptes à ceux qui avaient établis les rapports sur l'évolution des travaux de construction de ce barrage de Mpanda dont on vantait le plan, tel un joyau de l'architecture moderne à la frontière commune des provinces Muramvya, Kayanza et Bubanza.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Economie

Quelles leçons peut-on tirer de la corruption endémique au Burundi ?: Une lecture importante pour le président Ndayishimiye et son super ministre Ndirakobuca

La corruption au Burundi est systémique. Il est utilisé par le principal parti politique actuel – le Conseil national pour la défense de la démocratie – Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) – comme moyen de maintenir le pouvoir. Les pratiques de corruption persistent principalement en raison de contrôles insuffisants de la corruption, car les contrôleurs (les personnes chargées de surveiller la corruption aux niveaux national et local) reproduisent également la même dynamique de corruption sous surveillance.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Aveuglé par l'attrait du fric frais, le pouvoir CNDD-FDD enfreint la loi sur les amendes et suce les urbains de Bujumbura

Aussitôt dit, aussitôt fait. Les premières taxes sont en cours de collecte. Notamment dans le quartier de Kibenga dans la commune urbaine de Muha.Mais cette amende est hors portée pour plus d'un ; à Bujumbura où ailleurs dans le pays. L'autorité a fait abstraction de la pauvreté ambiante et chronique.Bien plus, sur le plan strictement légal, d'aucuns affirment que rien n'est plus injuste que cette amende abusivement dite administrative. En effet, en son article 643, le Code pénal révisé du 29 décembre 2017 est assez explicite sur le plafond des amendes administratives

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Un va-nu-pieds frappé d'une amende de 100.000 Fbu pour avoir vendu ses avocats sans permission à Karuzi

Cent mille francs pour un vendeur d'avocats au Burundi est un montant hors portée pour une bonne frange de la population où plus de 75% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté selon le dernier rapport établi par la Banque Mondiale sur l'Indice du développement humain durable, IDH.Paradoxalement, le gouvernement encourage la population à prioriser des activités d'agri-élevage pour booster l'économie nationale en piteux état.Mais voilà que des paysans butent sur des amendes absurdes.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

L'économie burundaise périclite...le président et son épouse friment aux Emirats arabes unis : quel contraste!

D'aucuns estiment qu'en s'offrant une semaine pour le farniente à Dubaï, le couple présidentiel a pris l'option de décompresser, après des mois de chaudes et vaines larmes face à ses commis gangrénés par la corruption dans tous les services publics.Evariste Ndayishimiye fait du shopping à Dubaï pendant que le peuple lui confié est dans la galère. Une image qui fait parler ceux qui sont au courant de la pauvreté qui sévit au Burundi. Sans doute une image qui contredit les efforts du président qui depuis son arrivée au pouvoir présente comme le commun des burundais

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Armée
Gouvernance

Un service des renseignements à deux vitesses : Evariste Ndayishimiye tente de s'imposer et penche vers le segment militaire

Largement connu, aujourd'hui comme hier, pour ses indicibles exactions et autres violations des droits humains (enlèvements, séquestration, assassinats d'opposants, etc.), le fameux Service national des renseignements est dominé par des inconditionnels de feu président Pierre Nkurunziza. Certaines figures de triste mémoire ne sont plus à présenter : Joseph Mathias Niyonzima alias Kazungu, Ndayisenga Alexis alias Nkoroka, Alfred Innocent Museremu, Albert Bisaganya...

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Sécurité

Le gang assassin du régime burundais pose ses valises en Zambie : un réfugié burundais froidement mitraillé à Lusaka

Pour la première fois depuis plus de 5 ans, un réfugié burundais vient en effet de tomber mortellement sous les balles d'un tireur embusqué qui l'a pisté jusqu'à l'entrée de sa maison d'asile zambienne à Lusaka.Selon des défenseurs des droits de l'homme qui ont lancé l'alerte, la victime s'appelle Christophe Nimbabazi.Christophe Nimbabazi tenait un commerce en Zambie où il avait déjà fondé une famille.Il laisse une veuve et deux enfants.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Politique

MINUSCA : Le Burundi peinera à convaincre l'ONU pour l'envoi d'un bataillon supplémentaire en Centrafrique.

Sans rejeter la demande burundaise, le diplomate onusien a donné trois conditions préalables, mais dangereusement herculéennes, pour que le Burundi soit digne d'une telle faveur.D'abord, selon l'ONU, tout pays demandeur doit présenter un contingent techniquement outillé pour intégrer sa force de maintien de la paix, où qu'elle soit. Le Burundi dispose d'un centre de formation de maintien de la paix au nord de Bujumbura.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Tirs nourris à la rizière de la Rusizi, explosion de grenades et meurtres à Gitega...le Burundi reste en mode « insécurité », quoi qu'en dise le Président.

Pour calmer les esprits, le commissaire provincial de la police à Cibitoke a déclaré, lundi matin, qu'il s'agissait des bandits armés, des Maï-maï en provenance de la République du Congo qui tentaient de voler des vaches sur le territoire burundais. Du mensonge cousu de fil blanc, lui rétorquent les plus téméraires, l'accrochage armé auquel l'on a assisté cette nuit est d'un niveau supérieur au banditisme vulgaire. Il s'agissait d'une attaque armée, dûment préparée.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Sécurité

L'ouest du Burundi, inquiétante zone-mouroir à la frontière avec la RDC

Selon des sources sur place « certains parmi les corps retrouvés étaient ligotés ensemble et disséminés dans les champs se trouvant au bord de la rivière Rusizi » au moment où d'autres corps étaient «emballés dans des bâches ou grands sacs ».« Tous les corps ont été inhumés sur ordre des autorités sans enquête, comme si ces mêmes autorités ont une vérité sur leur origine mais qu'elles ne veulent pas révéler au public », s'indigne SOS-Torture dans son dernier apport hebdomadaire de monitoring sur la situation des droits de l'homme au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Armée
Diplomatie

Onu/ maintien de la paix : Le Burundi joue des coudes pour relayer le Gabon en RCA

Pour les gros poissons du régime CNDD-FDD, l'enjeu est de taille : les revenus tirés des missions de maintien de la paix à l'étranger représentent aujourd'hui la première source de rentrée de devises dans le pays, lesquelles sont siphonnées à vue d'œil par les mêmes autorités qui supplient l'ONU pour ouvrir la porte à davantage de soldats burundais.Outre le chef d'état-major de l'armée burundaise, le diplomate onusien s'est aussi entretenu avec les ministres en charge de l'Intérieur et de la Défense.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Le Burundi fait encore des yeux doux à Kigali : onze combattants FLN rendus devant caméras et micros

Vis-à-vis du Rwanda, ennemi juré d'hier pour le Burundi, le nouveau président burundais, Evariste Ndayishimiye veut cultiver une image d'un homme gentil, foncièrement différent de son prédécesseur, Pierre Nkurunziza. Mais dans son for intérieur, le général Evariste Ndayishimiye en veut toujours au Rwanda qui héberge encore ses opposants politiques. Fidèle à son stratagème, c'est aussi cette image d'un président qui a du «cœur» que le chef de l'Etat balance à l'interne afin d'endormir le peuple pour mieux l'asservir.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Sécurité

Facebook fiche les Imbonerakure au rang des «stars de la haine et de la violence» à l'échelle planétaire

Désormais, la Ligue des Imbonerakure et le célèbre mouvement terroriste Al-Qaida qui fait trembler le monde sont dans le même champ notionnel du « terrorisme ».La classification établie par Facebook est basée sur son algorithme qui surveille les messages, les publications, les commentaires électroniques qui passent sur sa page ou qui sont partagés entre les membres d'un groupe sur Facebook.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Tragédie de Kibimba : les tutsis, proches des victimes privés de leur droit au recueillement sur le lieu du crime

Le ministre a alors pris la Covid-19 comme prétexte pour interdire aux tutsis de se rendre en masse sur le lieu du crime qui, ironie du sort, est à quelques mètres de la maison familiale du chef de l'Etat, Evariste Ndayishimiye. Ici, la Covid-19 n'est qu'un bon prétexte tout trouvé. La protection des tutsis contre la pandémie reste le cadet des soucis du ministre.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Des ordres et contre-ordres au sommet de l'Etat: L'OLUCOME s'étonne de la gouvernance chaotique du Général-Président

Maintenant qu'il est à l'épreuve de l'exercice du pouvoir, le Chef de l'Etat tangue alors qu'au moment de la campagne électorale, il jurait, la main sur le cœur, de garantir aux citoyens burundais le bien-être et la liberté, en boutant notamment hors de l'appareil de l'Etat, corrompus et corrupteurs. Pour illustrer le tâtonnement ahurissant du président Evariste Ndayishimiye, l'OLUCOME revient sur deux cas hautement symboliques : Monsieur Albert Maniratanga, ancien directeur général de l'OTRACO et Monsieur Siméon Habonimana, ex-directeur général de la Regideso.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Gouvernance

Abus et profusion d'amendes au Burundi :l'Etat roule à cent à l'heure...en sens interdit.

Mais ces derniers mois, les amendes sont aussi improvisées que majorées au Burundi, à l'aune de l'humeur de celui qui détient la moindre parcelle de pouvoir. Quel que soit le niveau de décision, les gestionnaires de l'Etat burundais s'amusent en effet à multiplier des amendes infligées abusivement aux citoyens, tant et si bien que cela frise le ridicule. Pourtant, dans l'absolu, l'amende se perçoit comme une « sanction pécuniaire édictée par la loi en matières civile, fiscale, douanière ou pénale, consistant en une somme d'argent payable à l'État »

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Bruit de bottes dans la Kibira : Deux militaires abattus, dont un colonel

Alors que les autorités burundaises se murent toujours dans un silence assourdissant, des témoins oculaires affirment que la forêt de la Kibira est, ces derniers jours, le théâtre d'intenses combats entre l'armée burundaise et des rebelles se réclamant du mouvement RED-TABARA, Résistance pour un Etat de droit, venus de l'est de la République démocratique du Congo, RDC.Pour tenter de barrer la route aux combattants de RED-TABARA, l'armée burundaise a dépêché plusieurs miliciens Imbonerakure (bras civil armé du parti au pouvoir, CNDD-FDD) à l'est de la RDC.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Politique

Burundi/droits de l'homme : L'ONU crée un poste de rapporteur spécial des droits de l'homme au Burundi

Dans son dernier rapport présenté au Conseil des droits de l'homme le 23 septembre dernier, la Commission d'enquête de l'ONU sur les droits de l'homme au Burundi a déclaré que derrière un semblant de normalisation, « des violations des droits de l'homme se poursuivent et l'espace démocratique reste fermé » au Burundi.Cette commission d'enquête de l'ONU sur la situation des droits de l'Homme au Burundi a été créée en septembre 2016 dans la perspective de mener des investigations spécifiques au Burundi ; au plus fort de la crise née de la contestation du 3ème mandat.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sante
Santé

Covid-19/vaccination : le Burundi se rend à l'évidence et se range du bon côté de l'histoire

Il s'agit, pour les autorités burundaises, d'un virage à 180 degrés par rapport à leur conviction d'il y a quelques mois à peine. Le Burundi fait face à une terrible vague de la pandémie depuis la mi-juillet selon des médecins et des témoins Les hôpitaux sont débordés, certains cas graves meurent faute respirateurs selon les mêmes sources qui parlent de très nombreux cas positifs et de décès non répertoriés. Même si, selon de nombreuses sources, les chiffres officiels sont minimisés, leur courbe montre une croissance exponentielle depuis deux mois.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Hier humilié, Albert Maniratanga est réhabilité par le chef de l'Etat...qui avale son chapeau

En moins de quatre mois, le même chef de l'Etat vient de signer un autre décret qui nomme Albert Maniratanga au poste de directeur général des transports.Son nom apparait dans une série de plus de vingt décrets désignant plusieurs hauts cadres à des postes de responsabilité.Manifestement, le chef de l'Etat burundais n'a pas les coudées franches pour agir ou sévir contre ceux qui s'avèrent coupables de corruption.Les caciques du régime CNDD-FDD, gangrénés par la corruption et des autres crimes de sang, sont plus forts que le président élu

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Appel à la libération de Maître Tony Germain Nkina, écroué pour collaboration avec RED-TABARA.

Pour rappel, Tony Germain Nkina, avocat de la province Kayanza au nord du Burundi, a été arrêté le 13 octobre 2020, en commune Kabarore alors qu'il visitait son client dans le cadre de son travail.Il a été brièvement détenu par les services de renseignement à Kayanza, puis transféré en détention policière, et enfin à la prison de Ngozi, où il est actuellement détenu.Octobre 2020 a été une période tendue à Kayanza suite aux attaques d'un groupe armé au cours des semaines précédentes, plusieurs personnes ont été tuées ou enlevées.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Diplomatie

Le Burundi légalise l'esclavage moderne sous un pompeux accord sur la «mobilité de main d'œuvre»

D'aucuns estiment que le Burundi signe encore de la main de la honte une autre insulte à l'histoire. Ce pays alimente le débat sur l'esclavage moderne en naviguant à contre-courant. Car les autorités burundaises participent à l'asservissement du peuple, vendu comme des marchandises de seconde main.Enfin, le Burundi se pose en pourvoyeur officiel de domestiques ; en produit à la pelle à travers la promotion de la médiocrité.Voilà qui dévoile le secret du régime CNDD-FDD qui a toujours tourné le dos à l'enseignement de qualité générateur d'intellectuels.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Justice

Pour le régime du CNDD-FDD, l'impunité du crime de sang n'est pas acquise pour certains : Une administratrice communale écrouée dans le nord.

Poursuivie pour complicité de meurtre et arrêtée, illico, par la police sur un mandat d'arrêt émis par le procureur général près la Cour d'appel de Ngozi, elle est actuellement détenue dans le compartiment de femmes à la prison centrale de Ngozi.Mais cette scène presque cocasse, sous d'autres cieux, n'a rien de singulier au Burundi. Mais l'arrestation de l'administration communale qui, de surcroît, est issue du parti de l'aigle, cela va sans dire, est exceptionnelle.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Ailleurs, la corruption est punie: L'ancien président français Nicolas Sarkozy écope d'un an de prison pour financement illégal de sa campagne éléctorale

Peut-être que le président Ndayishimiye peut s'inspirer de ce qui vient de se passer en France en matière de lutte contre la corruption au sommet de l'Etat. L'ancien président français Nicolas Sarkozy vient d'être condamné ce jeudi à un an de prison pour financement illégal de sa campagne lors de sa candidature ratée à la réélection de 2012, faisant de lui le premier chef d'État français des temps modernes à recevoir deux peines de prison.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Sécurité

Les «pro-régime» sont désemparés : les attaques à la grenade se poursuivent même après l'assemblée onusienne.

Selon des sources, les mécontents du CNDD-FDD auraient décidé d'en découdre avec ceux qui les humilient en les éloignant de la mangeoire. L'arrivée du général Evariste Ndayishimiye a rebattu les cartes mais le sevrage ne se fait pas sans casses. Les prochains jours nous permettront d'y voir un peu plus clair. En attendant, les uns et les autres enterrent les leurs, sacrifiés à l'autel d'une lutte fratricide dont nul ne sortira gagnant. Le premier ministre Bunyoni et ses frères ont été cités dans un communiqué de décès d'une des victimes de cette folie meurtrière.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Vus à travers le prisme du CNDD-FDD, les opposants ne se valent pas au Burundi

Le diable se trouve dans les détails. Car en même temps que les autorités burundaises vouaient aux gémonies Alexis et François, présentés comme la quintessence de l'opposition tutsie, elles déroulaient un tapis rouge à un certain Jean Bosco , ancien leader de la rébellion CNDD-FDD qui vient de regagner le pays après six ans d'exil. Ainsi, vu du côté des autorités hutues, les opposants ne se valent pas: les hutus peuvent rentrer sans s'inquiéter de rien et se soumettre à une cure de repentance. Mais les tutsis sont des terroristes invétérés.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Attaques à la grenade à Bujumbura : Le gouvernement présente ses coupables désignés, un jour après

Ceux qui sont voués aux gémonies par les autorités burundaises sont, comme d'aucuns s'y attendaient, des figures du monde politique et de la société civile en exil.A y regarder de près, les coupables désignés ont ceci de commun et de particulier pour le régime CNDD-FDD : il lui été incapable de les faire taire définitivement comme c'est quotidiennement le cas pour d'autres opposants internes.Ils deviennent, ainsi, des hommes à abattre et le procureur général de la République les a présentés, mercredi soir, comme un « groupe de terroristes » agissant depuis l'étranger.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Evariste Ndayishimiye dans la cour des grands pour exorciser les démons du passé

La dernière participation physique d'un Chef d'Etat burundais à l'Assemblée Générale de l'ONU remontait à 2011. En 2012, le chef de l'Etat burundais d'alors (Pierre Nkurunziza), s'était fait représenter par Thérence Sinunguruza ; en 2013, ce fut le tour de Laurent Kavakure et, en 2014, Prosper Bazombanza. Depuis 2015, la priorité était à la répression des opposants réels ou supposés. La présence du président burundais à New-York est donc loin d'être un non-événement. C'est pourquoi ses ménestrels s'en réjouissent jusqu'à balancer parfois des tweets indélicats.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Afrique

L'Afrique des coups d'Etat est de retour: Une tentative de coup d'État au Soudan vient d'échouer selon les autorités soudanaises

Un porte-parole du gouvernement a déclaré à la télévision d'État que des "restes" du régime du président soudanais déchu Omar el-Bashir avaient participé à la tentative. Un responsable du gouvernement a déclaré que des informations sur la tentative de coup d'État été connues des autorités militaires et civiles depuis lundi soir, ce qui a permis de la contrecarrer rapidement.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Le Burundi à nouveau en proie à la guerre ?: trois morts et plusieurs blessés dans des explosions de grenades à Bujumbura et à Gitega

De nombreux policiers ont été déployés sur place pour évacuer les nombreux blessés vers différents hôpitaux de Bujumbura.Bujumbura, la capitale économique du Burundi, avait déjà fait l'objet d'une attaque similaire en mai dernier ; elle avait fait au moins 5 morts et des dizaines de blessés, selon la police. En réaction à ces attaques à la grenade, Willy Nyamitwe, Conseiller Principal du Président burundais, Evariste Ndayishimiye, les a qualifiées d'actes « terroristes ». « Les Burundais présentent un front uni face à la lâcheté terroriste », a-t-il déclaré sur son compte

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

Bujumbura et Gitega respectivement capitale économique et politique du Burundi, ciblées par attaques à la grenade

Ces attaques à la grenade intervient juste après celle qui avait visé l'aéroport international de Bujumbura. Alors que le président Evariste Ndayishimiye se préparait prendre son vol pour Washington, des projectiles explosifs ont été lancés sur la ville de Bujumbura, visant le seul aéroport international paysLes autorités burundaises n'ont jusqu'ici pas réagi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sécurité
Sécurité

L'insécurité monte d'un cran au Burundi

La situation a brusquement viré au cauchemar dans la nuit de samedi à dimanche. Des inconnus ont largué au moins quatre bombes sur la piste de l'aéroport international de Bujumbura. Dans la foulée de ces explosions, le mouvement rebelle, RED-Tabara (Résistance pour un Etat de droit) a revendiqué l'assaut via son compte twitter.«Vers 23 heures du 18 septembre 2021, nous avons lancé plusieurs obus à l'aéroport international de Bujumbura. Nous avons également eu des échanges de tirs d'au moins une heure avec les militaires d'une position qui protègent l'aéroport »

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Profil bas ou preuve de tensions internes au sein du CNDD-FDD?: Le Premier ministre burundais, Alain Guillaume Bunyoni s'efface de la scène publique

Excepté quelques apparitions pour ses remontrances appuyées à l'endroit des entreprises publiques en mode banqueroute, Alain Guillaume Bunyoni s'est fait rare comme une comète.Il s'efface volontiers et se laisse damer le pion par un autre général, Gervais Ndirakobuca, alias Ndakugarika. Ce Super Ministre de l'intérieur, sécurité publique et développement local est devenu le véritable propriétaire de tous les dossiers. Le chef de l'Etat l'a récemment fait monter de grade. Il est comme vice premier ministre. Un alter ego du général Alain Guillaume Bunyoni.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sante
Santé

Hausse alarmante des cas positifs au Covid-19 au Burundi : MAP-Burundi tire la sonnette d'alarme

Le Mouvement MAP-Burundi appelle les autorités burundaises à suivre l'exemple des autres pays du monde dans la lutte contre la pandémie de Covid-19.« Le Burundi n'a pas d'experts alignés sur cette question pour donner leur avis sur les vaccins disponibles, il est urgent pour lui de commencer à vacciner la population », a ajouté le Président de MAP-Burundi.« Il ne s'agit pas d'une question politique, tous les Burundais doivent se lever comme un seul homme pour apporter leur contribution et MAP-Burundi est disposé à aider les autorités burundaises avec ses propres experts

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Paradoxe burundais : Le Président s'attelle à réparer les injustices, sa police à faire disparaître des innocents

C'est à se demander si, réellement, le chef de l'Etat qui tient la manette est réellement informé sur ce clair-obscur dont il est, in fine, l'ultime artisan.Car si le nouveau président burundais a été largement applaudi lorsqu'il a déclaré la guerre aux corrompus et aux autres mandataires publics ou responsables administratifs attachés à leur ventre, il est aussi honni pour son incapacité à mettre fins aux disparitions forcées qui, selon des militants des droits humains, vont crescendo depuis trois mois.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

La guerre interne du CNDD-FDD se poursuit: l'administrateur communal de Ntega éjecté pour des propos haineux envers les pro-Gihahe, l'as du crime à Kirundo

Mais au niveau de l'opinion, le débat est moins centré sur le sort de l'administrateur mais sur l'habituel silence du ministre de l'intérieur, Gervais Ndirakobuca, et, d'une manière générale, le silence des autorités burundaises sur les propos haineux et volontiers divisionnistes et discriminatoires, régulièrement tenus par des responsables administratifs à l'endroit des membres de la communauté ethnique tutsie, notamment ceux qui ont pris le chemin de l'exil pour échapper à une répression programmée.‍

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Gouvernance

Le Président Evariste Ndayishimiye réactive le vivier «Imbonerakure» : Le «D Day» fixé le 28 août

Comme pour humaniser un mouvement comptable de crimes horribles, aujourd'hui comme hier en lui collant une vision panafricaniste, les autorités burundaises ont choisi un thème plutôt alléchant : "Ensemble pour une Afrique rayonnante, prospère et pleine d'espoir". Mais tout va rester cosmétique : car la Milice des Imbonerakure n'arrivera jamais à se défaire de son image réelle d'un mouvement régulièrement assimilé par des observateurs indépendants à une milice aux ordres du régime CNDD-FDD, particulièrement depuis le début de la crise politique burundaise de 2015.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sante
Santé

Malgré les dénis au sommet de l'Etat, l'heure est au réalisme face à la flambée de la pandémie

Thaddée Ndikumana s'est refusé d'avancer des chiffres dans son communiqué de presse. Il n'en avait pas l'habitude. Tous les précédents communiqués en rapport avec la pandémie de Covid-19 étaient précis sur les chiffres des cas testés positifs, les guéris et les personnes décédées.Sans doute que la pression de son boss, le Président Evariste Ndayishimiye y est pour beaucoup. Il y a quelques jours, le président burundais a tourné en dérision le journaliste de RFI, Esdras Ndikumana, en le traitant d' « ennemi du Burundi » en raison de ses papiers sur les ravages de la Covid.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Le Coup d'Etat en Guinée vu à travers des lunettes du président burundais

A l'instar du Guinéen Alpha Condé, avide de mandats mais brusquement éjecté à l'entame de son 3ème fort controversé, l'ancien président burundais, Pierre Nkurunziza, a échappé de peu au tragique destin d'Alpha Condé, coulé par un coup d'Etat.A y regarder de très près, le ressort de l'obsession du coup d'Etat qui, au Burundi, hante le successeur de Pierre Nkurunziza n'est autre que sa conviction d'être aussi assis sur une chaise éjectable suite au chaos artistique entretenu par le régime CNDD-FDD, qui tue, emprisonne, exile et pille le peu qui reste de l'économie.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Commerçante véreuse, l'honorable Spès Caritas Njebarikanuye est au creux de la vague

Bien qu'elles aient très peu d'impact sur la situation financière de la sénatrice, ces deux mesures sont humiliantes pour un parlementaire, payé par l'impôt du contribuable pour défendre les intérêts de la population.Visiblement, Evariste Ndayishimiye, qui récemment s'insurgeait contre les juges corrompus, a oublié ou fait semblant de ne pas voir la corruption dans son cercle politique. Cette situation des autorités corrompues n'est aucunement nouvelle, elle a simplement passé à l'échelle industrielle sous le régime de feu Pierre Nkurunziza

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Gouvernance

Le Président burundais toise le personnel de l'ONATEL, ventre mou de cette entreprise qui file du mauvais coton

Le Président burundais emboîte le pas à son premier ministre, Alain Guillaume Bunyoni qui, il y a quelques mois, a menacé le personnel de licenciement sans préavis pour avoir pompé les fonds de l'entreprise sans l'engager véritablement sur les rails du succès. Manifestement, le pronostic est fort engagé. Les 5000 salariés de l'ONATEL risquent de subir le même sort que les 2000 salariés du Complexe textile de Bujumbura, COTEBU, l'ex-fleuron de l'industrie textile du Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Afrique
Afrique

Guinée : Le dictateur Alpha Condé arrêté par des putschistes

Un politicien accède au pouvoir en se déclarant démocrate. Arrivé au pouvoir, il devient plus dictateur que ses prédécesseurs. Désavoué, il s'y accroche par tous les moyens. Le plus souvent, il faut changer la constitution. Condé est fait du même tissu. Ancienne figure de l'opposition qui avait été condamnée à mort par un prédécesseur, Alpfa Condé est devenu le premier leader démocratiquement élu de Guinée en 2010 et a été réélu en 2015. En octobre 2020, il a remporté un troisième mandat controversé après avoir modifié la constitution pour lui permettre de se représenter.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Réfugiés
Diplomatie

La Tanzanie chasse des réfugiés burundais et alloue des hectares de terres au Burundi

Dans les prochains jours, la Tanzanie enverra au Burundi des centaines de réfugiés venus pour s'enquérir sur la situation des autres ex-réfugiés qui ont déjà regagné leur pays. Les réfugiés-témoins retourneront ensuite en Tanzanie pour convaincre les autres à rentrer « volontairement ».« Ils auront pour mission de sillonner tout le pays surtout des provinces d'où proviennent beaucoup de réfugiés, ils entretiendront avec des rapatriés pour témoigner de l'accueil qui leur a été réservé depuis qu'ils sont retournés...»

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Média
Politique

Les instincts dictatoriaux sont toujours là : Le général Major Evariste Ndayishimiye s'en prend à deux journalistes professionnels

Alors qu'il s'adressait à des jeunes entrepreneurs à Bujumbura au début de cette semaine, le chef de l'Etat a dit tout le mal qu'il pense des deux journalistes qui, a-t-il déclaré, sont devenus « ennemis du Burundi ». « Il ne nous reste que deux journalistes qui détruisent notre pays. Mais un s'est ravisé. Il a reçu notre message. Dis-lui qu'il a bien fait de se ressaisir. On m'a confié que Kaburahe a dit qu'il ne le fera plus. Dites-lui que c'est bien. Dites-lui de dire aussi à son ami de se raviser ».«Un journaliste est aussi un entrepreneur.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
La Region
Santé

EAC/Covid-19 : le Burundi fait figure de mouton noir

Dans l'hypothèse où le Burundi resterait encore dans le déni du vaccin, les citoyens burundais seraient pénalisés à plus d'un titre. D'abord parce qu'ils seraient vulnérables à la Covid-19 qui va continuer à les décimer ; ensuite parce qu'ils seraient dans l'incapacité de voyager dans la région, faute de pass sanitaire. Selon le Secrétaire général adjoint de cette communauté régionale des Etats d'Afrique de l'Est, il sera instauré un pass sanitaire obligatoire pour tout voyageur résidant dans un des pays membres.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Politique

Révérien Ndikuriyo appelle les Imbonerakure à se militariser davantage

« Tel père, tel fils ; nous avons un chef d'Etat qui est aussi général major ; vous devez continuer à vous entraîner militairement sans avoir peur du qu'en dira-t-on », a publiquement déclaré Révérien Ndikuriyo. En compagnie de son épouse, le Chef de l'Etat, Evariste Ndayishimiye suivait les propos du chef du parti présidentiel, visiblement indigné. Car l'appel à la militarisation de la Ligue des jeunes Imbonerakure vient renforcer la thèse de l'ONU qui, en 2015, a qualifié cette Ligue de « Milice », en raison des exactions commises sur des citoyens paisibles.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

La crème du parti présidentiel tient la 2ème réunion du Comité central du CNDD-FDD....sans son visionnaire désigné, Pierre Nkurunziza

Chaque leader du parti devra, dorénavant, « mettre le peuple au cœur de tous ses actes », a déclaré Révérien Ndikuriyo.Dans un discours circonstanciel qu'il a adressé aux participants, le Chef de l'Etat, Evariste Ndayishimiye, a appelé les responsables du CNDD-FDD à abandonner leur course aux intérêts bassement matériels qui ne leur apportent que la ruine. « Il y a des gens paresseux qui se servent dans la caisse de l'Etat ou grugent les citoyens qu'ils sont censés servir ; ils croient s'enrichir mais c'est de la pauvreté morale, qui mène à la pauvreté matérielle

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Politique

Pamphile Muderega, Jérémie Ngendakumana...le CNARED délesté des frondeurs repentis

Avant de s'envoler pour Bujumbura, Jérémie Minani a confié à la presse qu'il va « se mettre à la disposition de la République », qu'il n'est plus « membre d'aucun parti politique » et que l'exil est « lassant ».Sans doute que son compagnon d'infortune, Pamphile Muderega, est aussi de cet avis. Dans tous les cas, il est évident que le régime burundais joue son va-tout pour noyauter l'opposition radicale en exil en lui privant de ses membres en l'occurrence les ex-frondeurs qui ont rompu leurs amarres avec leur parti, au plus fort de la contestation du 3è mandat.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Sécurité

«RUSIZI ou l'abattoir des Humains» : zoom sur un sinistre mouroir burundais

En guise d'illustration, le FOCODE revient sur 7 cas flagrants : Isaïe Ndayahundwa et Seth Gabriel Butoyi ont été arrêtés en commune Buganda le 18 janvier 2020 ; Yvan Ndayishimiye et Jean-Marie Nahayo arrêtés en commune Rugombo le 4 octobre 2020 ; Michel Mbarubukeye, Vianney Rumumba et Félix Irangabiye arrêtés en commune Rugombo en novembre 2020.A ceux-là s'ajoutent 5 autres cas de disparitions forcées, à savoir Japhet Nahayo, happé par la machine à tuer en mai 2021 dans la commune Buganda, Janvier Hakizimana et Joseph Nsengiyumva en mai 2021 dans la commune Rugombo

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Evariste Ndayishimiye frappe les retardataires aux bureaux de la présidence : Huit conseillers suspendus pour 15 jours

Depuis lundi, le 16 août, tous leurs bureaux sont fermés et une note accrochée à chacun d'eux précise qu'ils doivent revenir au service le 2 septembre prochain.Selon une source à la présidence, le président burundais était en tournée à l'intérieur du pays, le jour où le chef de cabinet civil a organisé une visite surprise au palais de Bujumbura. Il aurait agi sur ordre du Chef de l'Etat, en personne.Bien qu'ils soient tous militants du parti CNDD-FDD au pouvoir, ces infortunés ont en commun leur attachement immodéré à l'ancien président Pierre Nkurunziza.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Réchauffement des relations Gitega/Kigali : Bunyoni reste méfiant

Devant une armada de caméras et autres micros, le premier ministre burundais s'est officiellement réjouit des réalisations du gouvernement, a réitéré sa ferme volonté de servir la population et d'intensifier le développement pour que tout citoyen burundais ait à manger et toutes ses poches aient de l'argent pour subvenir à ses besoins. Voilà pour le côté cour. Côté jardin, et c'est là où se situe le clou du spectacle du jour, Alain Guillaume Bunyoni s'est exprimé sur les relations entre le Burundi et le Rwanda ; les quelles vont en s'améliorant, d'après le chef de l'Etat.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Gouvernance

Le général Ndakugarika monte en grade et devient un quasi vice-premier ministre

Dans un décret portant «règlement intérieur du gouvernement burundais», le président burundais, Evariste Ndayishimiye élève son hyper zélé ministre de l'intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire au rang supérieur de coordinateur de l'action gouvernementale en l'absence du titulaire à savoir le général Alain Guillaume Bunyoni, premier ministre.«En cas d'empêchement du premier ministre, le ministre chargé de l'intérieur anime et coordonne l'action du gouvernement. Il dirige les réunions préparatoires du Conseil des Ministres sur délégation

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Le président burundais fond en larmes face à un appareil judiciaire corrompu jusqu'à la moelle des os.

Depuis son accession au pouvoir il y a un peu plus d'une année, le chef de l'Etat burundais ne s'est jamais adressé à l'assistance avec un tel ton de déception. Il semble désarmé face à la mafia qui tient les ficelles. Car en tempêtant contre les corrompus du secteur judiciaire, Evariste Ndayishimiye s'adressait aussi à ceux qui, parmi les caciques du régime, rançonnent les grands opérateurs économiques sur fond de menace de mort ou d'assassinats. Certains faucons du régime qui rançonnent le peuple lui sont très proches au sommet de l'État.‍

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Droits humains
Gouvernance

Le Burundi, terreau inégalé de l'insolite : une banque privée interdit à ses employés de se marier entre eux

Ici la direction de la banque commerciale du Burundi illustre à souhait l'incurie qui règne dans un pays de non-droit. Cette note fait fi des principes élémentaires du droit universel. Aucune autre institution publique ou privée n'avait encore atteint ce culot. Plus grave encore. Les autorités, au plus haut sommet, laissent faire. Pourtant, la BANCOBU est un des établissements bancaires à capitaux mixtes, en place depuis plusieurs décennies au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Gouvernance

Du remue-ménage dans l'entourage d'un premier ministre burundais, sans trace depuis près d'un mois

Certains le disent alité, car victime d'empoisonnement ; d'autres, tout en restant sur cette éventualité du poison, avancent que le premier ministre Alain Guillaume Bunyoni est sous soin dans un pays étranger, Singapour pour ne pas le nommer. Quels que soient les propos des uns et des autres, la vérité est qu'il lui est sans doute arrivé quelque chose. Sa dernière apparition publique remonte au 19 juillet dernier. A cette date, il présidait une réunion préparatoire d'une réunion du Conseil des ministres, prévue le lendemain

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Gouvernance

La CNTB frappe à Ngagara : deux sites de lycées chers aux anciens réfugiés rwandais remis à l'Etat burundais

Dans la zone urbaine de Ngagara, au nord de Bujumbura, deux vastes terrains abritant respectivement le Lycée central Saint Gabriel et le Lycée de l'amitié (ex lycée Saint Albert) doivent être publiquement rétrocédés à l'Etat burundais.Ces deux sites avaient été attribués par l'Etat aux réfugiés rwandais ayant pris refuge au Burundi en fuyant le génocide perpétré contre les tutsis par le régime hutu.La diaspora rwandaise du Burundi y avait alors érigé deux lycées indépendants (privés).

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Politique
Gouvernance

Mise en place du Conseil des notables de colline : Les dés sont pipés pour la multiséculaire institution des Bashingantahe

Le régime CNDD-FDD a toujours tiré à boulets rouges sur l'institution des Bashingantahe, arguant qu'elle est historiquement mono ethnique (tutsis) et corrompue. La ministre de la justice, Jeanne Nibizi a récemment déclaré que la procédure de conciliation via cette institution n'est plus de mise. « La procédure de conciliation par le Conseil des notables de la colline a été abandonnée suite au déficit de son organisation qui entravait l'accès facile à ce mode traditionnel et alternatif de règlement de conflits », a-t-elle récemment déclaré devant les sénateurs.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Corruption
Gouvernance

Burundi/minerais : CVMR Energy Metals passe aussi à la trappe

Son permis de recherche minière vient d'être révoqué. Le nouveau président burundais, Evariste Ndayishimiye a juré d'en découdre avec les vrais-faux contrats d'exploitations des minerais dont regorge le sous-sol burundais, qui grugent les citoyens et graissent une poignée des « few happies » dont certains caciques du régime CNDD-FDD.Par le biais de son ancien ministre Côme Manirakiza, Pierre Nkurunziza avait cédé à cette entreprise minière les concessions minières de Mukanda, Waga et Nyabikere au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Burundi/USA : levée des restrictions des visas pour les citoyens burundais

Il est à rappeler, cependant, que les USA n'ont pas encore annulé les sanctions prises en 205 contre certains ténors du régime burundais, notamment ceux qui ont farouchement réprimé les manifestants au plus fort de la contestation du 3ème mandat de l'ancien président Pierre Nkurunziza. Les deux personnalités burundaises encore visées par les sanctions américaines, ciblées, sont : l'actuel premier ministre Alain Guillaume Bunyoni et l'ancien directeur adjoint de la police burundaise, Godefroid Bizimana.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Diplomatie
Sécurité

Le Burundi renvoie l'ascenseur au Rwanda : 20 rebelles FLN à remettre à Kigali

Présentés comme des combattants du mouvement rebelle burundais, RED-TABARA (Résistance pour un Etat de droit) qui sape le régime burundais depuis 2015, ces rebelles avaient été capturés en septembre dernier sur le territoire rwandais par les Forces de défense rwandaises (FDR).Les autorités burundaises avaient toujours demandé l'extradition de ces rebelles.C'est la première fois, depuis plus de 5 ans, que le Rwanda remet des rebelles au Burundi.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

lire l'article
Sante
Santé

Covid-19 : Face à une nouvelle vague de coronavirus, les autorités Burundaise font un virage à 180°, s'apprêtent à vacciner la population

Néanmoins, Gitega refuse toujours de signer des conditions liées au don du vaccin contre la Covid-19. « Parmi ces conditions figure, notamment, le fait que le gouvernement s'engage à dédommager les citoyens qui subiront des conséquences néfastes liées au vaccin », a déclaré le ministre chargé de la santé.A ce niveau, le ministre burundais de la santé a, néanmoins, refusé de préciser que ces conditions sont contenues dans un formulaire envoyé plutôt par des firmes pharmaceutiques qui demandent aux états de s'engager à prendre en charge leurs effets secondaires éventuels.

Par

Burundi Daily

Date

9/7/2020

Retour en haut