Diplomatie
lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

L’UE subordonne les droits humains à ses intérêts et reprend langue avec le Burundi

Le Burundais Lambda ressent de la gêne, de l’insupportable même. Nul ne peut douter de leur complicité, des intérêts défendus. L’UE reprend donc langue avec les autorités burundaises, sans que rien n’ait changé sur le plan des droits de l’homme.Fier de cet inconditionnel comeback, les autorités burundaises se frottent les mains et annoncent gaillardement que l’Union européenne s’engagent à «relancer le dialogue politique » en vue de reprendre la coopération après près de 5 ans de suspension de la coopération, a annoncé lundi sur son site la présidence burundaise.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

L'ONU jette en pâture les opposants burundais en exil au Rwanda pour renouer avec le Burundi

Selon l'envoyé du secrétaire général de L'ONU dans la région des grands Lacs, «le Rwanda a la ferme volonté de remettre les présumés putschistes aux autorités burundaises.....». Visiblement, l'ONU a décidé de caresser le régime de Gitega dans le sens du poil et parlent déjà d'un projet de rapatrier les opposants en commun accord avec le régime burundais. Et séduit par l'engagement de l'ONU qui veut jeter en pâture les opposants en exil, Evariste Ndayishimiye promet au Secrétaire général de l'ONU le délai qu'il avait demandé pour des «formalités administratives» avant la fermeture du bureau de l'Envoyé spécial.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Burundi/ONU: Divorce consommé, fermeture du Bureau de l’Envoyé spécial de l’ONU à Bujumbura

Le Bureau de l’Envoyé spécial du SG de l’ONU au Burundi avait été créé en 2016 au plus fort de la crise née de la décision de l’ancien président Pierre Nkurunziza de briguer un 3ème mandat jugé illégal. Sa mission fixée par l’ONU était, notamment, de «mener et coordonner les efforts politiques des Nations Unies pour promouvoir la paix et le développement durable au Burundi». Dans son dernier rapport sur le Burundi, le SG de l’ONU avait décidé de prolonger jusqu’au 31 décembre 2021, la présence du bureau de son envoyé spécial au Burundi.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

L’ONU douche les espoirs de Gitega et maintient le Burundi sous ses radars

Il sied de rappeler que le MAE burundais, Albert Shingiro, avait toujours déclaré que la page 2015 est définitivement tournée, précisant que rien ne sera plus comme avant, notamment en ce qui est des relations entre le Burundi et l’ONU.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Ndayishimiye décroche six accords de coopération bilatérale avec la Guinée Equatoriale

Accompagné de son épouse et 5 de ses ministres (défense, santé, agriculture, relations extérieures, commerce), le président burundais effectue depuis lundi une visite d’Etat de 5 jours en Guinée équatoriale.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Malgré la poursuite de la répression des opposants, le Burundi retrouve sa place à l’OIF

Selon l’Ambassadeur du Burundi à Paris, la levée des mesures restrictives prises contre le Burundi par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) «constitue une avancée diplomatique importante et un message fort envoyé à toute la communauté internationale qui devrait en conséquence tourner définitivement la page de la crise de 2015».

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Evariste Ndayishimiye jette son dévolu sur Teodoro Obiang, 41 ans au pouvoir en Guinée Equatoriale

Membre non permanent du conseil de sécurité de l’ONU depuis janvier 2018, la Guinée Équatoriale a toujours été un allié du Burundi et s’est tout le temps opposée à des réunions du conseil sur le Burundi et sanctions à envisager au cours des dernières années.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

lire l'article
Diplomatie
Diplomatie

Le Burundi continue avec sa diplomatie de chaise vide: Evariste Ndayishimiye tourne le dos à Félix Tshisekedi

Depuis 2015, le Burundi boycotte multiples rencontres internationales, préférant la confrontation et une diplomatie à tonalités agressives. Avant sa mort, le président Pierre Nkurunziza n'avait quitté le Burundi qu'une seule fois depuis 2015 pour se rendre en Tanzanie voisine par voie routière. C'est cette diplomatie de confrontation qui d'ailleurs avait fait échouer les négociations qu'avait initiées la communauté des Etats de l'Afrique de l'Est pour essayer de résoudre la crise politico-sociale qui frappe le Burundi depuis 2015. ‍

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Retour en haut