Justice

Lire l'article
Droits humains
Justice

Après plus de 45 jours dans les mains des Services Secrets Burundi, le président Ndayishimiye décide enfin de transférer Dr Christophe SAHABO à Mpimba

Verbalement et arbitrairement condamné par le président de la république qui est Magistrat Suprême, le Dr Christophe Sahabo était donc déjà fixé sur son sort. Car la volonté du chef de l'Etat vaut un ordre dans un pays de non-droit qu'est le Burundi. Pourtant, le général Evariste Ndayishimiye n'a trouvé aucune anomalie dans le fait que le prévenu ait passé un mois et demi dans les griffes du SNR alors que la loi fixe un délai maximal de 14 jours de garde à vue dans les enceinte du sinistre SNR.. Il s'est empressé à donner le verdict en lieu et place de la justice.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Propriétés foncières au Burundi : Le Chef de l'Etat dégaine l'arme de l'expropriation des tutsis déplacés internes chassés de leurs terres à coups de machettes et de gourdins depuis le génocide de 1993

En se posant comme le Stakhanov des temps modernes qui veut décupler la production agricole en ratissant large l'univers des terres arables, Evariste Ndayishimiye dissimule une maligne et vénéneuse stratégie de son parti, le CNDD-FDD, de chosifier les membres de la communauté ethnique tutsie en les dépossédant de leurs terres, leur racine, leur patrie. Car les terres inexploitées appartiennent aux bras cassés dont il est question dans son discours. Une bonne frange d'entre eux sont des déplacés internes, chassés de leurs terres à coups de machettes et de gourdins en 1993.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Corruption
Justice

Sous le régime Ndayishimiye, les coupables présumés de malversations ne se valent pas : le cas du Dr SAHABO l'illustre à souhait.

Deux cas de hutus hyper corrompus illustrent la main légère du général Ndayishimiye contre les hutus, corrompus et détourneurs de haut vol : Ancien cadre du ministère des finances, Christian Kwizera a été surpris avec une cagnotte de 6 milliards de francs burundais en transit sur le compte d'une concubine. Il a été limogé puis recasé dans un autre poste par le Chef de l'Etat. Il se la coule douce aujourd'hui. Le dossier est oublié.L'autre cas emblématique est celui de l'ancien ministre de l'énergie, Côme Manirakiza.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

L'absurdité de la tyrannie : Un artiste burundais est emprisonné pour une vidéo satirique réalisée pour promouvoir son concert

Cette fois-ci, il s'est fait passer pour un clergé catholique pour promouvoir un concert qu'il allait donner autour des vacances de Pâques. Le bras répressif de la police burundaise l'a très vite appréhendé pour avoir offensé les âmes sensibles de l'église catholique.‍L'arrestation de cet artiste est un exemple clair de jusqu'où dans le gouffre tyrannique le régime burundais s'est plongé. Des actes anodins qui ne violent aucune loi sont sévèrement punis pour la simple raison qu'ils sont jugés offensants.‍

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Une arrestation qui trahit le discours du président Evariste Ndayishimiye: Près d'un mois au noir, Dr Christophe Sahabo n'a pas encore vu un juge.

Le président Evariste Ndayishimiye a l'habitude de blâmer les juges pour tous les maux et pratiques tyranniques qui ont englouti le Burundi. A qui s'en prendra-t-il désormais pour la mise au noir du Dr Christophe Sahabo, arrêté il y a près d'un mois par les services secrets burundais ? Ces services sont sous son contrôle direct, ils dépendent et sont gérés par le bureau du président. Détenu jusqu'ici au secret et dans des conditions horribles dont seul le SNR burundais est capable, Dr Christophe Sahabo n'a été aperçu ni par ses avocats ni par aucun membre de sa famille

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Au Burundi, un enfant albinos retrouvé mort et démembré au Burundi

Mardi 1er février, soit trois jours après son kidnapping, le petit garçon de quatre ans a été retrouvé mort, dans le nord-est du pays, où plusieurs membres de son corps ont été retrouvés séparément. "Abdul a été tué, puis ses bourreaux ont coupé ses bras et ses jambes avant de les désosser et de se partager ses os. Puis ils sont allés jeter ses restes dans une forêt de la commune de Kigamba dimanche", raconte Chadrack Nahumuremyi, dont le témoignage est appuyé par une source administrative qui a souhaité conserver l'anonymat.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Depuis leur cellule de Mpimba, chacun des 19 combattants de RED-TABARA a un pied dans la tombe

D'après leurs témoignages accablants, «la ration quotidienne qu'ils reçoivent ressemble aux immondices ».Alors que les autres prisonniers ont, par exemple, le droit de trier les haricots, grains de maïs avant de les cuisiner eux-mêmes, les 19 combattants doivent tout attendre du directeur de la prison de Mpimba, l'OPC1 Serge NIBIGIRA.Ce dernier aurait la mission de le tuer à petit feu pour ne pas attirer l'attention de la communauté internationale. Les autorités burundaises allégueront, demain, que ces détenus sont morts de leur belle mort naturelle.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Assassinats ciblés : Le Burundi a brillé au chapitre du lugubre avec 358 cas en 2021

Parmi les victimes renseignées figurent au moins 61 femmes et 26 enfants. D'après les données chiffrées établies dans ce rapport, chacune des 18 provinces a été touchée par cette main assassine. Comme d'aucuns s'y attendaient, la province de Cibitoke, doublement frontalière du Rwanda et de la République démocratique du Congo, RDC, vient en tête avec un effectif d'au moins 84 personnes assassinées en espace d'une année. La province de Cibitoke est talonnée de près par les provinces de Muramvya (40 assassinats), Bujumbura-Mairie (37 assassinats) et Muyinga (25 assassinats)

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

En vacances à Bujumbura, une Belgo-burundaise étranglée dans sa chambre d'hôtel: La Belgique va t-elle exiger des enquêtes impartiales?

La police indique, en outre, que la porte de sa chambre d'hôtel était bien fermée, le corps à l'intérieur.Cela prouve que les assassins présumés avaient bien pu se procurer des clés de sa chambre (doubles) avant de s'y introduire pour la liquider, grâce à on ne sait quelle complicité.Comme à son habitude, la police burundaise n'arrivera pas à élucider ce meurtre. Mais quoi qu'il advienne, l'assassinat de Madame Eugénie Ntakarutimana constitue un signal fort à l'endroit d'autres Burundais qui, alléchés par un discours pompeusement démagogique des autorités burundaises

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Tortionnaire d'opposants, le policier burundais Bertin Gahungu au pays de l'oncle Sam pour la sécurité de l'Ambassade du Burundi

C'est quasiment un break sabbatique pour cet ancien responsable du renseignement intérieur au Burundi, connu notamment pour avoir torturé l'ancien correspondant de RFI au Burundi, Esdras Ndikumana en 2015.Mais un bref regard rétrospectif sur son passé récent devrait faire tiquer les States avant de dérouler un tapis rouge à ce monstre à chair humaine.Selon le narratif de son passé qui lui collera toujours au dos, Bertin Gahungu s'est d'abord révélé en avril 2008, en torturant à mort un certain Evariste Kagabo, codétenu avec Hussein Radjabu.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Gérard Ndayisenga, un ogre du SNR finit sa course à la prison de Mpimba

Cet as du crime loge désormais à la prison centrale de Mpimba dans un quartier hyper sinistré dit aussi « Cercle rouge », abritant aussi les 19 combattants remis par le Rwanda au gouvernement burundais, sous le label de rebelles RED-TABARA. Le Service national des renseignements, SNR, s'en est débarrassé après qu'il ait arrêté puis torturé un certain Augustin Matata, un des militants percutants du parti d'opposition CNL, Congrès national pour la liberté. Arrêté en novembre dernier par Serge Ndayisenga, Matata a récemment rendu l'âme à la Clinique Prince Louis Rwagasore.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Vers la consolidation du hutu power?: Le CNDD-FDD tend la main aux égarés d'hier pour recentrer le jeu autour de la quintessence hutue

Enfin, il a parlé à Pierre Claver Nahimana, chef du parti dont les uns et les autres sont issus, le FRODEBU. «Le Secrétaire Général du CNDD-FDD, Révérien Ndikuriyo, a accordé une audience au Président du Parti Frodebu, Pierre Claver Nahimana venu pour une visite de courtoisie». Cette rencontre s'inscrit « dans le cadre de renforcer et pérenniser les bonnes relations qui existent entre les deux Partis ». Visiblement, l'heure est manifestement au racolage des morceaux, dans le camp hutu, en vue de rééditer la solution finale dans le camp tutsi, cela va sans dire.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Une inquiétante collusion Lumitel/SNR pour mieux canarder les opposants

Il sied de rappeler que la commune de Mugamba et d'autres communes voisines comme Matana, Gisozi, Rusaka, Mukike,etc. étaient vues par le régime du CNDD-FDD comme l'épicentre de la contestation du 3ème mandat du défunt président Pierre Nkurunziza.De nombreux autres cas de disparition forcée enregistrés ces derniers jours dans des autres coins du pays seraient dus à ce nouvel appât.Les défenseurs des droits humains mettent en garde l'entreprise LUMITEL, affirmant qu'elle devra en assumer la responsabilité.LUMITEL n'a pas encore réagi à cette honteuse complicité démasquée.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

La répression aveugle continue au Burundi: Béatrice Nyamoya dans la nasse du sinistre service national des renseignements burundais, SNR

Depuis samedi nuit, plusieurs militants des droits de l'homme ont, depuis l'étranger, multiplié l'alerte sur la menace d'assassinat qui pèse sur Béatrice Nyamoya, après son enlèvement. Mais les autorités burundaises, qu'elles soient policières ou administratives, n'ont fait aucune réaction. Ni pour reconnaître l'arrestation de Madame Béatrice Nyamoya, ni pour annoncer les charges qui pèsent contre elle.Selon des observateurs avisés, Béatrice Nyamoya, paie, peut-être, les pots cassés en lieu et place de son frère, Maître François Nyamoya, taxé de « terroriste »

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Christa Kaneza libérée, la mobilisation ne fléchit pas : tout doit se savoir sur les auteurs et le mobile

Fin novembre, 23 organisations de la société civile en exil avaient apostrophé le président burundais, Evariste Ndayishimiye, pour demander sa libération. Leur appel est intervenu en pleine campagne de lutte contre les violences basées sur le genre. Leur appel a aussi coïncidé avec la reconduction des sanctions européennes contre le Burundi ; lesquelles sanctions avaient été prises en raison des vagues de violations des droits de l'homme au Burundi. Ll'arrestation injuste puis le maintien en détention de Christa Kaneza constituait une illustration supplémentaire...

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Appel à la libération de Maître Tony Germain Nkina, écroué pour collaboration avec RED-TABARA.

Pour rappel, Tony Germain Nkina, avocat de la province Kayanza au nord du Burundi, a été arrêté le 13 octobre 2020, en commune Kabarore alors qu'il visitait son client dans le cadre de son travail.Il a été brièvement détenu par les services de renseignement à Kayanza, puis transféré en détention policière, et enfin à la prison de Ngozi, où il est actuellement détenu.Octobre 2020 a été une période tendue à Kayanza suite aux attaques d'un groupe armé au cours des semaines précédentes, plusieurs personnes ont été tuées ou enlevées.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Sécurité
Justice

Pour le régime du CNDD-FDD, l'impunité du crime de sang n'est pas acquise pour certains : Une administratrice communale écrouée dans le nord.

Poursuivie pour complicité de meurtre et arrêtée, illico, par la police sur un mandat d'arrêt émis par le procureur général près la Cour d'appel de Ngozi, elle est actuellement détenue dans le compartiment de femmes à la prison centrale de Ngozi.Mais cette scène presque cocasse, sous d'autres cieux, n'a rien de singulier au Burundi. Mais l'arrestation de l'administration communale qui, de surcroît, est issue du parti de l'aigle, cela va sans dire, est exceptionnelle.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Paradoxe burundais : Le Président s'attelle à réparer les injustices, sa police à faire disparaître des innocents

C'est à se demander si, réellement, le chef de l'Etat qui tient la manette est réellement informé sur ce clair-obscur dont il est, in fine, l'ultime artisan.Car si le nouveau président burundais a été largement applaudi lorsqu'il a déclaré la guerre aux corrompus et aux autres mandataires publics ou responsables administratifs attachés à leur ventre, il est aussi honni pour son incapacité à mettre fins aux disparitions forcées qui, selon des militants des droits humains, vont crescendo depuis trois mois.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Burundi/disparitions forcées : les propos du Procureur général de la République frisent le ridicule

Pour les habitués du discours politique en vogue sous l'ère Ndayishimiye, le procureur de la République a tout fait pour rester dans les rangs ; politiquement correcte. Ses propos restent, en effet, dans la droite ligne du déni, déjà tracée par les autres autorités et institutions du pays, en l'occurrence le chef de l'Etat Evariste Ndayishimiye, le Président de l'Assemblée Nationale et même celui la Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme, CNIDH.Mais cette politique de l'autruche n'efface pas les faits, têtus par essence.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Le Burundi est devenu une terre des disparitions forcées : plus de 600 cas renseignés depuis 2015

Loin d'œuvrer dans le sens d'éradiquer ces violations, il est inquiétant de constater que les plus hautes autorités du pays, en l'occurrence le président Evariste Ndayishimiye, tentent de réfuter leur existence, particulièrement les crimes d'enlèvement et de disparitions forcées. Le 14 juillet dernier, dans une interview exclusive accordée aux médias internationaux, RFI et France 24, l'actuel président burundais a totalement nié l'existence de victimes de d'enlèvements et de disparitions forcées dans le pays. Ses déclarations ont choqué plus d'un.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Détention arbitraire de Fabien Banciryanino : Environ 1300 législateurs à travers le monde plaident pour sa cause

Pour rappel, le 7 mai 2021, Fabien Banciryanino a été condamné par le tribunal de Grande Instance à une année de prison et à une amende de 100 mille francs burundais.Pour avoir exprimé son point de vue au sujet de l'octroi des avantages au défunt ex-Président Pierre Nkurunziza, Fabien Banciryanino était poursuivi, depuis octobre 2020, pour rébellion, dénonciation calomnieuse et atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l'Etat.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Disparition du journaliste Jean Bigirimana : Le silence des autorités burundaises est trop assourdissant, 5 ans après

Selon des témoignages concordants, Jean Bigirimana est bien arrivé à Muramvya où plusieurs témoins disent l'avoir vu se faire arrêter par le Service national du renseignement burundais, (SNR). Des policiers de Muramvya interrogés ont aussi témoigné avoir vu le journaliste être jeté, ligoté, à l'arrière d'un véhicule dans lequel se trouvait le responsable du SNR de Muramvya. Dans un premier temps, le SNR a d'ailleurs reconnu détenir le journaliste, avant de revenir sur cette déclaration.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Burundi/1972:Frédéric Bamvuginyumvira accuse le régime CNDD-FDD d'aller vite en besogne

« C'est vrai que les hutus et les tutsis se sont cycliquement tués au Burundi, mais ce serait une aberration de sauté sur la seule crise de 1972 et de dire qu'il s'agit d'un génocide planifié et perpétré par des tutsis contre des hutus », a-t-il déclaré. « En réalité, si responsabilité il y a, c'est d'abord et avant tout celle de l'Etat ; car c'est l'Etat qui a le devoir de protéger les citoyens », a ajouté le leader du FRODEBU depuis son exil belge.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Le monde libre indigné par l'emprisonnement et la torture de l'honorable Fabien Banciryanino

« Féroce député de l'opposition et fervent défenseur des droits humains, M. Banciryanino a documenté au cours de ces cinq années, des assassinats politiques et des disparitions forcées qui auraient été perpétrés par les forces de sécurité de l'État. En outre, il s'est opposé avec véhémence au retrait du Burundi du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale, CPI, ce qui lui a valu des menaces de mort et une persécution sans relâche »

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Politique
Justice

Épinglés par une justice burundaise aux ordres, d'anciens hauts dignitaires tutsis saisissent l'ONU et l'UA

Les violations visées par leurs plaintes s'inscrivent dans le cadre de deux procédures devant la cour suprême burundaise. La première concerne la poursuite des auteurs présumés du président Melchior Ndadaye, 27 ans après alors que des condamnations ont été prononcées par la justice burundaise à la suite d'un procès pénal en 1999. La seconde concerne des poursuites à l'encontre des défenseurs des droits de l'homme, journalistes, opposants politiques, ayant abouti à leur condamnation et la saisie puis la vente aux enchères de leurs biens sans aucun recours effectif

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
La Region
Justice

Burundi : HRW demande la libération de huit réfugiés rentrés de Tanzanie

Anaclet Nkunzimana, Félix Cimpaye, Radjabu Ndizeye, Revocatus Ndayishimiye, Saidi Rwasa, Emmanuel Nizigama, Didier Bizimana et Ezéchiel Stéphane Niyoyandemye ont été arrêtés dans les camps de réfugiés de Mtendeli et Nduta en Tanzanie entre fin juillet et début août 2020. «Le transfert au Burundi, par la Tanzanie, de réfugiés ou de demandeurs d’asile burundais détenus au mépris des règles élémentaires du droit à une procédure régulière viole les dispositions légales internationales relatives à l’interdiction du refoulement », a déclaré Lewis Mudge.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

Dossier Christa Kaneza: Le Président Ndayishimiye se casse les dents sur l’un des premiers crimes d’Etat marquant son ère.

Approché par les défenseurs des droits humains, supplié par son épouse (première Dame), le nouveau Chef de l’Etat avait ordonné sa libération et la justice, dont il est officiellement magistrat suprême, a décidé de la libérer le 2 février 2021 après sa comparution devant la chambre de conseil du Tribunal de Grande Instance de Muha. Mais c’était sans compter avec la détermination et l’arrogance des véritables auteurs/commanditaires de l’assassinat du jeune Thierry Kwizera.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Politique
Justice

Valentin Bagorikunda, Emmanuel Ntahomvukiye…des durs du régime à la Cour constitutionnelle

Il est à rappeler que Valentin Bagorikunda s’est illustré dans la répression de l’opposition et la société civile au plus fort de la contestation du 3ème mandat de Pierre Nkurunziza.Même après sa nomination à la tête de l’Office national des Pensions et Risques professionnels (ONPR), Valentin Bagorikunda est resté intarissable de verve pour critiquer l’opposition et dénoncer les différents rapports onusiens sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Des femmes chosifiées, cibles d’un drôle de trafic au Burundi

Parmi les complices de ce trafic d’êtres humains figurent des agents des forces de sécurité et surtout ceux chargés d’octroyer des documents de voyage, des agents de l’aéroport, des administratifs, des trafiquants étrangers et bien d’autres.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Droits de l’homme : L’ONU devrait garder un œil rivé sur le Burundi

En septembre 2016, l’ONU avait mis en place une commission d’enquête sur la situation des droits de l’Homme au Burundi au plus fort d’une grave crise née de la décision de l’ancien président Pierre Nkurunziza de briguer un 3ème mandat jugé illégal. Depuis lors, cette Commission produit, régulièrement, des rapports sur la situation des droits de l’homme dans le pays.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

La traque des militaires, ex-FAB, reprend ses droits au Burundi

Issus des différents camps militaires du pays, plusieurs d’entre eux viennent d’être interpellés par la Police militaire et leur arrestation est vite suivie d’un interrogatoire musclé au sein du Service des renseignements. Puis ils finissent leur course dans les geôles de l’armée, notamment celle, plus connue, du camp militaire de Ngagara.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Politique
Justice

Pierre Buyoya jette l'éponge, le régime burundais exulte

Les autorités burundaises n'ont pas encore officiellement réagi par rapport à cette démission. Mais à travers les réseaux sociaux, les thuriféraires du régime se frottent les mains, crient victoire et attendent son extradition.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Politique
Justice

Burundi/torture : Deux ONG saisissent le Comité de l’ONU pour « mettre un terme à l’impunité »

Cette plainte n’est que la première d’une longue série qui seront déposées devant les organes de traités régionaux et internationaux, en collaboration avec le groupe d’intervention judiciaire SOS-Torture en Afrique, afin de permettre aux victimes d’actes de torture de faire examiner leurs doléances alors que leur pays ne leur offre plus cette opportunité.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Violences policieres
Justice

Exécutions extrajudiciaires: quatre personnes froidement mitraillées à Mutimbuzi

Les corps des victimes ont été acheminés à une structure sanitaire locale.« Ils avaient tous reçu des balles dans la tête et au niveau de la poitrine », témoignent des sources médicales. Des défenseurs des droits humains demandent une enquête indépendante pour connaître «les circonstances dans lesquelles les quatre personnes ont été assassinées». La police reconnaît l’exécution sommaire de ces quatre personnes mais affirme qu’il s’agit «des bandits» qui tentaient de s’évader.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Le Gouvernement burundais vend aux enchères des biens de ses opposants exilés ou coffrés

Il s’agit, notamment, des véhicules, des motos et bien d’autres biens meubles appartenant aux acteurs politiques, militaires et civils accusés par le gouvernement d’avoir voulu « renverser les institutions en 2015 ».

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Le non-droit comme outils de répression des opposants burundais : cas du général Herménégilde Nimenya

Non content de le voir condamné à la prison vie depuis 2017 et de voir sa sise à Kinanira saisie, Evariste Ndayishimiye, magistrat suprême à ses heures, a ordonné, le 24 octobre dernier, la saisie de tous ses biens meubles et immeubles, ainsi que ceux de son épouse Christine.Davantage. Pour prouver à la ville et au monde que le Burundi est plus une jungle qu’autre chose, il a ordonné à ses agents policiers du Service National des Renseignements de cambrioler, avant de squatter, la maison appartenant uniquement à son épouse et située au Quartier Sororezo.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

L’UE maintient sous sanctions deux poids lourds du régime burundais

Le premier ministre et le ministre de l’intérieur, de la sécurité publique et du développement communautaire, considérés respectivement comme deuxième et troisième hommes forts du régime sont sous sanctions internationales pour les crimes commis depuis 2015.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Une campagne pour nier le génocide de 1993 contre les tutsis continue d'échouer: Kenny Claude peine à forcer Ngeze à nier l’évidence.

Le régime du CNDD-FDD semble être sur une pente glissante vers un déni total du génocide contre les tutsis alors qu'ils font tout ce qu'ils peuvent pour mettre en lumière le génocide contre les hutus. Pour ceux (Burundais et communauté internationale) qui pensaient qu'avec l'investiture d'un nouveau président, le Burundi s'acheminera vers un changement positif, la déception doit être totale.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Félicien Kabuga, le financier du génocide contre les Tutsi de 1996 au Rwanda, est remis au tribunal international à La Haye

Un fugitif depuis 26 ans qui avait un mandat d'arrêt contre lui, Kabuga s'est réfugié dans la banlieue de Paris sous une fausse identité après des cachettes antérieures en Suisse, d'où il a été expulsé, et au Kenya.Jusqu'a son arrestation, il était connu comme l'homme le plus recherché d'Afrique et l'un des fugitifs les plus recherchés au monde.‍

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Politique
Justice

Condamné à perpétuité, Buyoya dénonce un procès politique: Une leçon pour lui et pour ceux qui viennent de le condamner

En politique comme dans la vie, on récolte ce que l'on sème. Buyoya, n'a certainement jamais imaginé qu'il serait victime d'une pratique qu'il a tant déployée contre ses adversaires. L'hubris des puissants généraux qui manipulent la justice aujourd'hui pour se venger des maîtres d'hier leur fait oublier que les temps n'attendent personne. Demain, il y aura d'autres maîtres qui choisiront peut-être de traiter les maîtres d'aujourd'hui de la même manière qu'ils sont entrain de traiter les maîtres d'hier.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Octobre 2020, un mois de vengeance au Burundi: Le tout nouveau Magistrat suprême en mode «vengeance».

Evariste Ndayishimiye se révèle finalement être un joker hutu en mode vengeance. Il vient astucieusement de choisir le mois d’octobre pour piocher sur le dossier de l’assassinat de Melchior Ndadaye, avant d'interdire la commémoration de la mémoire des élèves tutsis brûlés vifs au lendemain de l'assassinat du président Ndadaye par les hutus de la commune natale du président Evariste Ndayishimye.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

HRW préoccupé par la détention d'un ancien parlementaire, fervent défenseur des droits humains au Burundi

Fabien Banciryanino, qui représentait la province de Bubanza avant les élections de cette année, est mis en examen pour « atteinte à la sécurité de l'État, dénonciation calomnieuse et rébellion ».

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

L'honorable Fabien Banciryanino finit sa course dans la geôle de Mpimba

A l'instar des centaines de milliers d'autres citoyens burundais qui ont eu le courage d'appeler «chat noir» un chat qui est à la fois chat et noir ; de dénoncer sans faux-fuyants les nombreux cas de violations des droits de l'homme dont le Burundi est devenu le théâtre depuis qu'il est contrôlé par des maquisards du CNND-FDD qui n'ont jamais cessé de l'être.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

La justice se referme sur les auteurs du génocide rwandais

«Deux ont été arrêtés mardi à Bruxelles et l’un mercredi dans la province du Hainaut, dans deux dossiers différents mais très semblables et tous trois inculpés d'infractions graves au droit international humanitaire», a précisé Eric Van Duyse, porte-parole du parquet fédéral. L’un des trois a été placé sous surveillance électronique, les deux autres incarcérés.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Opinion
Justice

Clément Nkurunziza est innocent!: Le message prémonitoire du Ministre Firmin Sinzoyiheba (alias Kagajo)

Cette période d’affrontements entre jeunes de quartiers et entre étudiants ensuite sur les campus universitaires comporte encore beaucoup de zones d’ombre. Celles-ci auraient mérité une enquête judiciaire professionnelle et approfondie. La justice burundaise aurait abouti rapidement à la conclusion évidente que Clément Nkurunziza ne peut pas, meme s'il était coupable, seul, porter la Croix de l’histoire tragique du Burundi. La justice burundaise l’a condamné par dogmatisme et non à la lumière d’une démonstration rigoureuse par les faits. Son jugement et sa condamnation ne sont pas crédibles car ils n’ont pas prouvé sa culpabilité supposée. Un non-lieu aurait dû être prononcé par des juges équitables.

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Lire l'article
arrestations arbitraires
Justice

L'honorable Fabien Banciryanino dans la nasse du régime tyrannique burundais

Au-delà de l'ancien Président Pierre Nkurunziza, le député de Bubanza a offensé le régime CNDD-FDD qu'il incarnait au premier chef. C'est ainsi que ni la fin de la législature, ni la mort inopinée de Pierre Nkurunziza, ni l'élection de son successeur Evariste Ndayishimiye n'ont pu gommer cet affront historique. Les caciques du régime lui ont gardé une dent et il paie pour cela. D'aucuns estiment que son arrestation entache inutilement le régime burundais au moment où le Conseil de l'ONU pour les droits de l'homme s'apprête à se prononcer sur le renouvellement du mandat de la Commission d'enquête de l'ONU sur la situation des droits de l'homme au Burundi.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Une fois n'est pas coutume : des policiers écroués pour assassinat dans le centre du Burundi

Parmi les policiers écroués figure un officier, ancien responsable de la position policière de Rusarenda, en commune de Mbuye dans la province de Muramvya. C'est à cet endroit que le forfait a été commis le 26 septembre dernier.Les policiers-assassins y avaient été déployés après le passage d'hommes armés dans cette région proche de la réserve naturelle de la Kibira. Tous les cinq policiers appartiennent au quatrième groupement mobile d'intervention (GMIR-Gitega).

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
La Region
Justice

Il est temps de faire face à la musique: Félicien Kabuga, le financier du génocide rwandais doit être remis à la justice internationale

Ce mercredi 30 septembre, la Cour de cassation française vient de rejeter le pourvoi de Félicien Kabuga, validant ainsi définitivement sa remise au Mécanisme International Résiduel pour les Tribunaux Pénaux. Félicien Kabuga devrait être transférer à Arusha en Tanzanie où il sera remis au Mécanisme International Résiduel pour les Tribunaux Pénaux, une structure chargée d’achever les travaux du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR).

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

INTERVIEW: Doudou Diene affirme qu'il y a nécessité de maintenir un mécanisme international indépendant qui puisse enquêter sur les violations des droits humains au Burundi

La COI est convaincue de la nécessité de maintenir un mécanisme international indépendant qui puisse enquêter sur les violations des droits de l'homme et observer l'évolution de la situation des droits de l'homme dans le pays de manière objective. Elle est tout à fait prête à continuer son travail si le Conseil des droits de l'homme lui demande., mais la décision reste avec le Conseil.

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Rescapée de la répression du régime de Gitega, une burundaise se retrouve à la tête d'Amnesty International Canada

Militante percutante des droits humains, miraculeusement rescapée de la répression du régime burundais en 2015, la Burundaise Ketty Nivyabandi devient le nouveau visage d'Amnesty International Canada.Elle a en effet été nommée Secrétaire générale de la branche Canada de cette prestigieuse organisation de défense des droits de l'homme. Sa nomination a ce poste a été annoncée lundi par Lana Verran, présidente du conseil d'administration d'Amnesty International Canada (section anglaise).Ketty réside au Canada depuis 2015 et détient le statut de réfugié dans le pays. Elle succède à Alex Neve, qui démissionne après plus de vingt ans dans le rôle.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Clément Nkurunziza est innocent!: Le contexte historique des groupements « Aba Jeunes »

Le Détenu n° RMP 724/NTH,Clément Nkurunziza, est toujours incarcéré à la Prison de Ngozi. Il a été arrêté le 22 mars 2018 à l'aéroport de Bujumbura à la descente d’un avion qui le ramenait manu militari des Etats-Unis d'Amérique. Motif de son arrestation et de son incarcération ? « Assassinat d'étudiants Hutu au Campus Mutanga de l’Université du Burundi dans la nuit du 11 au 12 Juin 1995.» Accusation gravissime!

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Clément Nkurunziza est innocent! : La Kermesse où tout a commencé

La première exclusion d’étudiants du Campus « a été déjouée de justesse grâce à la perspicacité du Recteur Dr. Ir. Pascal Firmin Ndimira et du Vice-Recteur Dr. Athanase Bakunda. » « Ils n’ont rien ménagé, poursuit Iwacu,pour éviter le drame et pour organiser le retour d’étudiants qui, pris de panique et terrorisés par leurs camarades, avaient fui les résidences universitaires.»

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Lire l'article
Sécurité
Justice

Arrêté dans des circonstances qui ont fait sensation, Paul Rusesabagina dit qu'il se rendait au Burundi

Paul Rusesabagina, qui a mystérieusement disparu de Dubaï le mois dernier et a ensuite refait surface en tant que prisonnier au Rwanda, dit qu'il se rendait par avion au Burundi pour parler à des groupes religieux. L'ancien hôtelier dont l'histoire a inspiré le film «Hotel Rwanda», un film dépeignant le génocide rwandais de 1994, dit avoir été dupé par les autorités rwandaises pour qu'il rentre dans son pays d'origine le mois dernier où il fait maintenant face à des accusations de terrorisme et de meurtre. Il avait embarqué à bord d'un avion qui allait le transporter plutôt vers le Burundi.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Violences policieres
Justice

L'impunité persiste et l'espace démocratique reste très rétrécis au Burundi selon l'ONU

« L'impunité persiste et l'espace démocratique reste très restreint ; rien n'indique que le niveau des violations des droits de l'homme ait diminué sous le nouveau gouvernement », a fait valoir, le Sénégalais Doudou Diène, Président de cette Commission lors de la présentation des résultats du 4ème rapport annuel sur le Burundi.La Commission a particulièrement dénoncé l'impunité « dont jouissent des responsables administratifs locaux et surtout les membres de la ligue des jeunes du parti CNDD-FDD, les Imbonerakure, qui sont les principaux auteurs de toutes ces violations, tout comme des agents sur Service national de renseignement (SNR) et de la police et des autorités administratives locales ».

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Crimes Contre l'humanité
Justice

Le génocidaire rwandais Charles Ndereyehe arrêté puis relâché en Hollande

Au cours des 10 dernières années, Kigali a cherché à extrader Charles Ndereyehe, soupçonné d'avoir joué un rôle actif dans le génocide des Tutsi. Après avoir été arrêté aux Pays-Bas le 8 septembre, il a été libéré de manière inattendue.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Droits humains
Justice

Appel à la tenue rapide d'un nouveau procès du défenseur des droits humains Germain RUKUKI

Germain Rukuki, ancien membre de l’ACAT-Burundi est emprisonné depuis juillet 2017. Le 30 juin 2020, la Cour suprême du Burundi a cassé l'arrêt de la Cour d'appel de Ntahangwa qui le condamnait, un an plus tôt, à 32 années d'emprisonnement pour « mouvement insurrectionnel, atteinte à la sûreté intérieure de l’État et rébellion ». La Cour suprême a demandé à ce qu'une nouvelle audience se tienne afin qu’il soit rejugé équitablement.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Retour en haut