Opinion

Lire l'article
Politique
Opinion

La Charte de l`Unité, un mort-né du Burundi nouveau

Je garde en mémoire cette déclaration d`un paysan de Rango, en 1990, devant les membres de la Commission de l`Unité, venus s`enquérir de la question de l`unité entre les villageois. La déclaration était des plus directes et significatives de la réalité. Elle se traduit en Kirundi comme suit : « Dans notre commune de Rango, il n’y a aucun problème d`unité. Hutu et Tutsi, nous partageons tout. Nous nous entraidons, lorsque c’est nécessaire. Le problème se trouve chez vous les élites, qui vous battez pour des postes. Allez régler vos problèmes de partage des postes...»

By

Andre Nikwigize

on

December 16, 2021

Lire l'article
Opinion
Opinion

Une leçon pour le CNDD-FDD au Burundi : L'ANC perd son assise populaire en Afrique du Sud

Si le CNDD-FDD continue sur la même voie, le risque d'implosion est réel. Pas seulement l'implosion du CNDD-FDD en tant que système politique mais aussi du pays. La misère continue d'empirer, la corruption continue de s'aggraver, le style de vie extravagant de l'élite dirigeante continue, les pratiques oppressives s'aggravent de jour en jour, l'injustice est devenue la norme. Aucun système au monde ne peut survivre sur un tel champ de ruines.

By

Audace Mbazumutima

on

November 14, 2020

Lire l'article
Reflexion
Opinion

Novembre (1er) 1976: Arrivée au pouvoir du Colonel Jean-Baptiste Bagaza, le président bâtisseur et début d'une décennie de rare accalmie au Burundi

Tout le monde reconnait, aujourd'hui, que Jean Baptiste BAGAZA aura été l'artisan de la reconstruction économique du Burundi, après plusieurs années, de traumatismes, de frustration et de mauvaise gestion des ressources nationales. L`on peut, néanmoins ethnique, déplorer son autoritarisme et son refus de discuter de la question dans la gestion du pouvoir. Nonobstant ces lacunes au niveau politique, les populations burundaises ont beaucoup apprécié son engagement envers la satisfaction des besoins essentiels, l`autosuffisance alimentaire, etc

By

Andre Nikwigize

on

December 16, 2021

Lire l'article
Reflexion
Opinion

PARTIE 2 - BUSANGANA Le 19/10/1965 : Les premiers massacres de masse à caractère génocidaire commis au Burundi

En vous partageant ces lectures qui sont limités sur cet événement, j’avais plus d’interrogations que de réponses. Car le changement viendra des Burundais eux-mêmes. Chacun est appelé donc à se demander jusque quand continuerons nous à avancer les yeux fermer comme si les burundais étaient prédestinés à vivre une vie de misère, galère, de guerres interminables et d’intolérances. Quel avenir sommes nous en train de préparer à nos enfants ? Que faut il faire pour arrêter ce film d’honneurs qui empêche notre pays de rayonner dans le concert des Nations

By

Dieudonné BASHIRAHISHIZE

on

October 27, 2021

Lire l'article
Reflexion
Opinion

PARTIE 1- BUSANGANA Le 19/10/1965 : Les premiers massacres de masse à caractère génocidaire commis au Burundi

Si le mois d’octobre est déjà chargé en termes de mauvais souvenirs, sans toutefois vouloir réveiller les démons endormis ou encore remuer le couteau dans des plaies fraiches des familles des victimes , je me suis rendu compte qu’il y a une date qui est souvent oubliée aussi bien par les victimes que par les pouvoirs publics. Difficile de savoir qu’il s’agit d’une omission involontaire ou d’un silence délibéré. La date du 19/10/1965 n’est pas très connue de plusieurs Burundais et surtout des plus jeunes. Il est curieux qu’elle a échappé même aux travaux de recherches

By

Dieudonné BASHIRAHISHIZE

on

October 27, 2021

Lire l'article
Opinion
Opinion

Vibrant hommage au Général-Major Cyrille NDAYIRUKIYE: Un Grand Homme ne meurt jamais

Il était un homme d'une simplicité extraordinaire, un véritable leader charismatique et très respecté, un patriote dévoué hors de commun, un véritable militaire courageux qui a conduit une carrière exceptionnelle. Un homme engagé, pas pour des intérêts personnels, mais pour la Patrie et le bien-être des Burundais. Un homme ayant un sens du devoir patriotique qui a assumé ses actes et qui n’a jamais regretté d’avoir recherché de sauver la Nation Burundaise en 2015.

By

Burundi Daily

on

September 7, 2020

Lire l'article
Opinion
Opinion

Oublions la fuite des cerveaux, la tyrannie et l'absence d'état de droit sont la principale cause de pauvreté

Dans les dictatures, toute opposition aux politiques, aux points de vue ou aux opinions de l'exécutif est considérée comme une opposition à l'État. L'État de droit incarné par le pouvoir judiciaire est considéré par les dictateurs comme un outil de répression contre toute contestation, légitime ou non, à leur autorité absolue. Ils agissent souvent comme s'ils étaient au-dessus des lois. Les régimes dictatoriaux ont peu de considération pour le respect de l'état de droit, surtout lorsqu'il limite la portée de leur pouvoir.

By

Audace Mbazumutima

on

November 14, 2020

Lire l'article
Opinion
Opinion

Le 18 octobre 1965 : Première Tentative de Renversement des Institutions Monarchiques et Début des Conflits Inter-Ethniques au Burundi

Tout a commencé le 1er juillet 1965, lors du troisième anniversaire de l`indépendance du Burundi. En l'absence du roi Mwambutsa et du Premier Ministre, Gervais Nyangoma, alors Directeur Général auprès du Premier Ministre, prononça le discours de circonstance. Dans son discours, Nyangoma exprima trois positions sur la vie du pays : sa position par rapport à l’avènement de l’indépendance, ses considérations sur le gouvernement monarchique et ses perspectives d’avenir.

By

Andre Nikwigize

on

December 16, 2021

Lire l'article
Opinion
Opinion

Les relations entre le Burundi et le Rwanda en berne!

Faut-il faire le deuil sur les bonnes relations entre le Rwanda et le Burundi ? La réponse est clairement oui. Sans aucun doute. Pour longtemps probablement. Et malheureusement pour les deux peuples. Ces relations demeureront sinistrées tant que le Burundi restera dans les griffes d'une alliance de forces toxiques qu'on pourrait regrouper dans un seul sigle : le CNDD-FDLR !

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Retour en haut