Opinion

Lire l'article
Opinion
Opinion

Oublions la fuite des cerveaux, la tyrannie et l'absence d'état de droit sont la principale cause de pauvreté

Dans les dictatures, toute opposition aux politiques, aux points de vue ou aux opinions de l'exécutif est considérée comme une opposition à l'État. L'État de droit incarné par le pouvoir judiciaire est considéré par les dictateurs comme un outil de répression contre toute contestation, légitime ou non, à leur autorité absolue. Ils agissent souvent comme s'ils étaient au-dessus des lois. Les régimes dictatoriaux ont peu de considération pour le respect de l'état de droit, surtout lorsqu'il limite la portée de leur pouvoir.

By

Audace Mbazumutima

on

November 14, 2020

Lire l'article
Opinion
Opinion

Le 18 octobre 1965 : Première Tentative de Renversement des Institutions Monarchiques et Début des Conflits Inter-Ethniques au Burundi

Tout a commencé le 1er juillet 1965, lors du troisième anniversaire de l`indépendance du Burundi. En l'absence du roi Mwambutsa et du Premier Ministre, Gervais Nyangoma, alors Directeur Général auprès du Premier Ministre, prononça le discours de circonstance. Dans son discours, Nyangoma exprima trois positions sur la vie du pays : sa position par rapport à l’avènement de l’indépendance, ses considérations sur le gouvernement monarchique et ses perspectives d’avenir.

By

Andre Nikwigize

on

November 14, 2020

Lire l'article
Opinion
Opinion

Les relations entre le Burundi et le Rwanda en berne!

Faut-il faire le deuil sur les bonnes relations entre le Rwanda et le Burundi ? La réponse est clairement oui. Sans aucun doute. Pour longtemps probablement. Et malheureusement pour les deux peuples. Ces relations demeureront sinistrées tant que le Burundi restera dans les griffes d'une alliance de forces toxiques qu'on pourrait regrouper dans un seul sigle : le CNDD-FDLR !

By

Athanase KARAYENGA

on

September 19, 2020

Retour en haut